Collection complète de ses oeuvres, Volume 5 (Livre numérique Google)

Couverture
1757
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 65 - J'ai vu sur le sable les traces d'un animal, et j'ai jugé aisément que c'étaient celles d'un petit chien. Des sillons légers et longs, imprimés sur de petites éminences de sable entre les traces des pattes, m'ont...
Page 64 - C'est, répondit Zadig, le cheval qui galope le mieux ; il a cinq pieds de haut, le sabot fort petit ; il porte une queue de trois pieds et demi de long ; les bossettes de son mors sont d'or à vingt-trois carats ; ses fers sont d'argent à onze deniers. - Quel chemin at-il pris ? où est-il ? demanda le grand veneur. - Je ne l'ai point vu...
Page 277 - ... sera reçu de la malignité humaine qui à la vérité épargne d'ordinaire les morts, mais qui quelquefois aussi insulte à leurs cendres, quand c'est un prétexte de plus de déchirer les vivants . Juin 1748.
Page 201 - V ons voulez connaître le Dante. Les Italiens l'appellent divin ; mais c'est une divinité cachée; peu de gens entendent ses oracles ; il a des commentateurs ; c'est peut-être encore une raison de plus pour n'être pas compris. Sa réputation s'affermira toujours , parce qu'on ne le lit guère. Il ya de lui une vingtaine de traits qu'on sait par cœur : cela suffit pour s'épargner la peine d'examiner le reste.

Informations bibliographiques