Liturgical Catechesis of Sunday Celebrations in the Absence of a Priest

Couverture
Peeters Publishers, 1 janv. 2006 - 250 pages
1 Commentaire
L'imagination de nos aieux a produit une multitude de metaphores et de "facons de dire" nees de l'observation de la nature, a la fois pleines de fantaisie et de bon sens, mais pour la plupart tombees dans l'oubli. La langue d'aujourd'hui regorge encore des expressions figurees empruntees au monde des legumes. C'est que le potager inspire toujours le francais du XXIe s.: d'avoir la patate a etre dans les choux, en passant par faire le poireau et courir sur le haricot, les legumes sont employes a toutes les sauces... Souvent meme tres "epicees": tremper son poireau ou degorger son panais (pour les messieurs), avoir le haricot a la portiere ou encore mouiller sa laitue (pour les dames), tournures erotico-argotiques dont l'etonnante inventivite prete a sourire. On ne connait pas completement une chose tant qu'on n'en sait pas l'histoire. Ceci est specialement vrai en matiere de langage, ou un detour par le passe s'avere indispensable a une approche serieuse de la phraseologie contemporaine. Cet ouvrage s'efforcera de retracer, pour chaque expression, l'evolution de son sens, mais aussi de sa forme. Bien souvent, des changements surviennent au cours de la vie d'une locution, car le francais, comme toute langue vivante, ne cesse d'evoluer, se modelant et de se remodelant perpetuellement. Avec le temps, certains elements d'une expression peuvent se modifier, s'obscurcir, comme pour dissimuler leur valeur initiale. Personne ne soupconne plus aujourd'hui l'origine obscene de s'occuper de ses oignons, alors que la forme primitive de cette expression etait sans equivoque. Le livre s'attachera aussi a dater avec precision chaque locution, a en eclaircir l'origine et en souligner la coherence avec des emplois plus anciens. Comme le dit Gaston Gross dans sa preface, "Au fil de l'etude, on voit apparaitre, comme dans un bain revelateur, le role des legumes comme une source de l'imagination creatrice de la langue dans une nation interessee comme la notre par l'art de la table et celui des jardins. Certains legumes sont valorises (oseille, oignon, chou, poireau), d'autres non (artichaut, citrouille, courge, navet) et cela grace aux proprietes qui leur sont communement attribuees: leur forme qui explique les metaphores sexuelles (asperge, poireau), leur couleur, leur consistance, les vertus cachees qu'on leur reconnait. Cet ouvrage est a la fois une recherche savante dans le domaine du figement lexical, bien documentee, ecrite avec clarte, et en meme temps un livre qui interessera le grand public. Au moment ou la linguistique a perdu son rayonnement de naguere, des etudes de ce type peuvent contribuer a faire apprecier son utilite."
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
5
Section 2
7
Section 3
19
Section 4
23
Section 5
25
Section 6
29
Section 7
33
Section 8
35
Section 15
81
Section 16
85
Section 17
97
Section 18
99
Section 19
103
Section 20
117
Section 21
123
Section 22
127

Section 9
63
Section 10
65
Section 11
67
Section 12
69
Section 13
73
Section 14
75
Section 23
139
Section 24
147
Section 25
163
Section 26
167
Section 27
169
Section 28
205

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques