Les hommes cruels ne courent pas les rues: roman

Couverture
Éditions du Seuil, 1990 - 354 pages
16 Avis
A New York, une jeune femme moderne (mi-démone, mi-guimauve) cherche à retrouver l'image de son père mort (un être cruel et séduisant) chez ses amants successifs.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis des utilisateurs

5 étoiles
4
4 étoiles
6
3 étoiles
1
2 étoiles
3
1 étoile
2

Aïe !

Avis d'utilisateur  - coverup - Fnac

Super déçue par ce Pankol !! L'histoire d'une quadra qui cherche désespérément l'amour en lien avec la relation qu'elle a eu enfant avec son père (relation pour le moins ambigüe...). L'écriture est un ... Consulter l'avis complet

Hommes Cruels Ne Courent Pas Les Rues(les)

Avis d'utilisateur  - Catherine Sanon - Goodreads

Extract: Les hommes n'aiment pas les femmes seules.Une femme seule inspire la méfiance,le soupcon.Elle sent la femelle en chasse ,le a vie,bref...les emmerdes! Consulter l'avis complet

Table des matières

Section 1
9
Section 2
23
Section 3
31
Droits d'auteur

21 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques