Les hommes cruels ne courent pas les rues: roman

Couverture
Éditions du Seuil, 1990 - 354 pages
12 Avis
A New York, une jeune femme moderne (mi-démone, mi-guimauve) cherche à retrouver l'image de son père mort (un être cruel et séduisant) chez ses amants successifs.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis des utilisateurs

5 étoiles
3
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
2

Aïe !

Avis d'utilisateur  - coverup - Fnac

Super déçue par ce Pankol !! L'histoire d'une quadra qui cherche désespérément l'amour en lien avec la relation qu'elle a eu enfant avec son père (relation pour le moins ambigüe...). L'écriture est un ... Consulter l'avis complet

Tout le monde doit lire ça !

Avis d'utilisateur  - seraphine - Fnac

Chacun devrait lire comment, dans son enfance ou son adolescence, il s'est laisser enfermer dans des schémas de séduction toxiques dont il doit tenter de se libérer le plus vite possible !!! Ce livre devrait être prescrit sur ordonnance. Consulter l'avis complet

Table des matières

Section 1
9
Section 2
23
Section 3
31
Droits d'auteur

21 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques