Almanach des muses (Livre numérique Google)

Couverture
Chez Delalain
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 450 - J'ai quelquefois aimé; je n'aurais pas alors Contre le Louvre et ses trésors, Contre le firmament et sa voûte céleste, Changé les bois, changé les lieux, Honorés par les pas, éclairés par les yeux De l'aimable et jeune bergère Pour qui sous le fils de Cythère Je servis engagé par mes premiers serments.
Page 450 - Amants, heureux amants, voulez-vous voyager? Que ce soit aux rives prochaines : Soyez-vous l'un à l'autre un monde toujours beau Toujours divers, toujours nouveau ; Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste.
Page 110 - Régner sur l'antique Univers. De nos champs renommés elle aborde la rive ; Ses pas sont entourés de citoyens guerriers ; Elle tient dans ses mains et le glaive et l'olive ; Son front est couvert de lauriers. Au milieu des périls , La Fayette est son guide : Depuis qu'en Amérique il devint son appui, Elle a suivi partout sa prudence intrépide; Elle est toujours auprès de lui.
Page 468 - D'un forfait sans exemple infortuné complice, Vous n'éviterez pas votre juste supplice : Il commence; et je vois dans vos yeux égarés Le désespoir des cœurs en secret déchirés. Eh bien ! vous n'avez fait que la moitié du crime : Je respire; il vous reste encore une victime: Prenez-la. Mais bientôt le Ciel va vous punir; A...
Page 104 - Glisser légèrement sur les affaires graves , Pour traiter un rien gravement; Se montrer tour à tour dissimulé , sincère , Timide, audacieux, crédule, méfiant; Trembler, en tout sacrifiant , De n'en point encore assez faire ; Soupçonner les amis qu'on devrait estimer...
Page 107 - Courons sur le lieu même , autrefois despotique , Où naquit notre liberté. Gravons sur les débris de ces tours formidables Le récit du combat , les exploits des vainqueurs , Les lois de notre empire et les noms respectables De nos premiers législateurs. Que le roi des...
Page 466 - ... Courez, et servez bien le Dieu des nations ; Je répands sur vous tous ses bénédictions : Sa justice ici-bas vous livre vos victimes ; . Sachez qu'il rompt au ciel la chaîne de vos crimes.
Page 343 - Messieurs, que la souveraineté réside dans le peuple ; or le peuple est partout sous le joug de dictateurs qui se disent souverains, en dépit de vos principes. On usurpe la dictature, mais la souveraineté est...
Page 312 - Vous avez eté généreux pour moi, et jamais je n'ai été esclave. Ma conduite passée, que vous avez honorée de votre suffrage , vous répond de ma conduite future. J'ose dire que ma vie entière a été un serment à la liberté.
Page 217 - Le bel esprit n'est plus; son empire est fini : Qui donc l'a détrôné? la Nature et Parny.

Informations bibliographiques