De la vie commune et des associations sacerdotales dans le clergé séculier (Livre numérique Google)

Couverture
Lecoffre, 1869 - 143 pages
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 77 - Non pro eis autem rogo tantum, sed et pro eis, qui credituri sunt per verbum eorum in me, ut omnes unum sint, sicut tu, pater, in me et ego in te, ut et ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus, quia tu me misisti.
Page 77 - Je suis en eux, et vous en moi, ..afin qu'ils soient consommés dans l'unité, et que le monde .connaisse que vous m'avez envoyé, et que vous les avez aimés, - comme vous m'avez aimé.
Page 120 - Nous voyons que les anciennes lois de l'Église, non seulement approuvaient, mais ordonnaient que les prêtres, les diacres et les sous-diacres vécussent ensemble, mettant en commun tout ce qui leur venait du ministère des églises; et il leur était recommandé de tendre de toutes leurs forces à reproduire la vie apostolique, qui est la vie commune. Nous ne pouvons donc que louer et recommander tous ceux qui s'unissent pour mener ce genre de vie...
Page 77 - La gloire que tu m'as donnée, je la leur ai donnée, » afin qu'ils soient un, comme Nous sommes un : Moi en eux, et Toi » en Moi , afin qu'ils soient...
Page 77 - Ego in eis, et tu in me: ut sint consummati in unum: et cognoscat mundus, quia tu me misisti, et dilexisti eos, sicut et me dilexisti.
Page 109 - ... pourquoi il aime et vénère les ordres religieux ; il ajoute qu'il n'aime et ne vénère pas moins le clergé séculier. « Le clergé séculier, dit-il, est le clergé fondamental de l'Eglise, la portion la plus nécessaire du clergé de Jésus-Christ : c'est à lui qu'est confié le soin de paître et de gouverner d'office le troupeau du Seigneur : c'est lui d'ordinaire qui fournit aux diocèses leurs évêques et aux paroisses leurs curés. » Mais c'est parce qu'il vénère le clergé séculier...
Page 108 - Mais que font ces jeunes prêtres? Ne trouvant pas ces secours dans le clergé séculier, ils s'expatrient; quels que soient les besoins, et même quelquefois la détresse de leurs diocèses, ils les quittent, bien qu'ils aient été élevés par eux et pour eux ; ils vont chercher ailleurs ce qu'ils ne trouvent pas chez nous; ils vont demander, et certes Je ne les en blâme pas, aux Ordres religieux les moyens de perfection que nous ne savons pas leur donner.
Page 23 - Papes; qu'il est conforme à la croyance générale et constante du clergé et des fidèles, à la croyance de la sainte Eglise romaine, la mère et la maîtresse de toutes les...
Page 89 - On dit, Messieurs, que les prêtres ne s'aiment pas assez ! Je n'examine point si ce reproche est ou non fondé : ce serait en tout cas, et à tout point de vue, bien regrettable ; car, puisque le monde nous hait et nous haïra toujours, comme il a haï Jésus-Christ, il semblerait tout à fait raisonnable que nous nous aimassions au moins entre nous! Je...
Page 87 - Diocèse, l'œuvre des prêtres âgés et infirmes et celle des séminaires. malheureux individualisme de conduite, d'esprit, d'intérêts, de [vie et d'action, dont nous souffrons si étrangement dans le clergé, et qui paraît d'autant plus triste et insupportable à tant de bons ecclésiastiques, qu'ils sentent en eux un plus profond besoin d'union et d'affections saintes. L'association ouvrira une issue et donnera satisfaction à ces désirs, à ces attraits, à ces vives aspirations de...

Informations bibliographiques