Un album de silence

Couverture
Mercure de France, 2008 - 151 pages
2 Avis
Toutes ces fibres en moi qui vibraient au moindre souffle de vent, au sourire d'un enfant, au chant d'un violoncelle, à l'arrivée du printemps... je ne savais pas que ce sentiment d'allégresse, maintes fois ressenti depuis l'enfance, c'était la joie. Cette joie perdue, je suis restée prisonnière d'une saison d'amour où j'erre sans fin, je reconnais ces murmures, ces rires étouffés, ces comptines, ces chuchotements derrière les persiennes tirées sur la pierre brûlante des siestes. Rien encore ne m'avait tuée. Aucune lame ne m'avait transpercée, j'aurais préféré perdre l'usage d'un membre plutôt que la joie, l'amour, le goût du partage et cette gaieté qui était la mienne. Aujourd'hui, restent les mots pour dire ce qui a disparu. Il est temps pour sauver les images heureuses du passé avant de tourner la page ultime de cet album de silence.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Un album de silence

Avis d'utilisateur  - charlottelit - Babelio

Comment ne pas avoir le coeur serré à l'idée qu'un enfant de onze ans accomplit des journées qui comptent largement dix heures de travail, d'attention, de vie bruyante au milieu des autres, sans ... Consulter l'avis complet

Un album de silence

Avis d'utilisateur  - Fiorile - Babelio

Fiorile Consigne des minutes heureuses, vraiment ? Cela commence par la mort d'un ami cher, cela continue avec une femme qui a vu ses huit enfants tués sous ses yeux, une petite mention d'Oradour ... Consulter l'avis complet

Table des matières

Section 1
11
Section 2
14
Section 3
15

7 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques