Paléontologie française. Description zoologique et géologique de tous les animaux mollusques & rayonnés fossiles de France, Volume 3 (Livre numérique Google)

Couverture
l'Auteur, 1843
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 10 - En résumé, la station normale des coquilles de Mollusques acéphales est verticale, les tubes en haut, la bouche en bas, chez toutes les bivalves symétriques , tandis qu'elle est horizontale , la bouche , d'un côté , et l'anus , de l'autre , chez toutes les coquilles non symétriques. Dans le premier cas, il y aura une valve droite et une valve gauche; dans l'autre, une valve supérieure et une valve inférieure.
Page 777 - II existe à chaque grande époque géologique , non-seulement des espèces distinctes , mais des genres et des formes zoologiques spéciales. 3° Ce changement de forme dans la succession des êtres est d'autant plus marqué, qu'il a lieu entre des époques plus importantes, il ya plus de différence entre les formes propres aux terrains jurassiques et crétacés, entre les terrains crétacés et tertiaires, qu'il n'y en a, par exemple, entre les différais étages des terrains crétacés.
Page 84 - ... inéquilatérale , entièrement fermée , généralement ornée de côtes rayonnantes. Impression palléale entière , sans sinus. Impressions musculaires profondément marquées , une du côté anal, une du côté buccal à chaque valve. Charnière solide munie de deux dents obliques, dirigées du même côté, ou de deux dents inégales : l'une courte, droite , située sous les crochets ; l'autre oblique, prolongée sous le ligament. Ligament extérieur saillant. Souvent un épiderme. Quelquefois...
Page 4 - ... de ces diverses positions systématiques avec la station normale des bivalves , je les trouverai plus ou moins fautives. Tous ceux qui ont étudié les coquilles dans leur position naturelle ont pu reconnaître qu'un...
Page 4 - ... hauteur, M. Deshayes ne suit ni l'une ni l'autre de ces méthodes : il renverse tout-à-fait une coquille, de manière à placer le côté des tubes en bas et le côté de la bouche en haut. Pour lui , le côté de la bouche est antérieur, le côté des tubes est postérieur; la longueur est , du reste , la même que pour M. de Blaiu ville.
Page 6 - Deshayes , sans consulter la nature, pour s'assurer si ces positions , données arbitrairement, concordaient avec elle. J'ai dit qu'il pourrait résulter pour les sciences d'application des conséquences fâcheuses d'une représentation des coquilles dans une position contraire à la nature , et voici comment je le prouve. Pour s'assurer si les couches ont subi quelques...
Page 6 - ... si elles ont dépendu du fond d'un bassin ou d'un ancien rivage, la géologie et la paléontologie , qui en est une dépendance intime , ont constamment besoin de savoir si les corps organisés qu'on y rencontre , et notamment les Acéphales ou mollusques bivalves , moins voyageurs, sont dans leur position normale, s'ils ont été roulés, ou s'ils ont été seulement déplacés. Or, qu'arrivera-t-il lorsque le géologue consultera le traité de conchyliologie de M. Deshayes , par exemple? Les...
Page 5 - Il faut, à mon avis, donner aux êtres, en toutes circonstances, dans les figures qui les représentent, une position analogue à celle qu'ils ont l'habitude de prendre dans les diverses phases de leur existence. Les considérations qui précèdent me portent à chercher quels motifs ont pu déterminer, à l'égard des Mollusques, ces positions si singulières et les conséquences fâcheuses qu peuvent en résulter pour les sciences qui s'y rattachent.
Page 259 - ... allongée , oblongue , comprimée, équivalve, trèsinéquilatérale, épaisse, presque fermée. Impressions palléales entières sans sinus anal. Impressions musculaires au nombre de trois à chaque valve, une anale grande, et deux buccales dont une est large, triangulaire, profonde, séparée de la seconde par une forte saillie. La seconde s'enfonce sous ce diaphragme dans la cavité du crochet. Ligament longitudinal extérieur. La charnière se compose d'une fossette immédiatement en dedans...
Page 4 - ... position d'une bivalve , on pourrait croire que les savans sont d'accord sur ce point important de la science; il n'en est pourtant pas ainsi; et l'examen auquel je vais me livrer des diverses méthodes employées ne le prouvera que trop. Linné, Bruguière, Lamarck et Bosc .ont appelé le côté du ligament.

Informations bibliographiques