Remarques sur Virgile et sur Homère, et sur le stile poétique de l'Écriture-sainte [by P.V. Faydit]. (Livre numérique Google)

Couverture
1705
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Livres sur des sujets connexes

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 641 - A nos âmes & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Grand Confeil , Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieu> tenans Civils , & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra , SALUT.
Page 642 - MIROMENIL : le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant & fes hoirs pleinement & paifiblement , fans foufFrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Page 72 - Champs-Elyséens, sans comparaison, comme nous en mettons à l'entrée de nos églises dans un bénitier. » Virgile, selon Faydit, est même un casuiste fort remarquable. — « Moins superstitieux et scrupuleux que les Juifs qui trouvaient mauvais que Jésus-Christ guérît...
Page 642 - Commandeur de nos Ordres ; à peine de nullité des Prefentes , du contenu...
Page 417 - Dieu, des œuvres de la création , des anges et de l'homme , et de la providence qui pourvoit à tout, tant dans l'ordre de la nature que dans l'ordre de la grâce.
Page 132 - Excubïas divum aeternas, pecudumque cruore Pingue folum, & variis florentia limina fertis. Ifque, amens animi & rumore accenfus amaro, Dicitur ante aras, media inter numina...
Page 642 - HN s' à Verfailles le onzième jour de Janvier , l'an de Grâce mil fept cens cinq, & de nôtre règne le foixante-dcuiiemc.
Page 480 - Pénétrant aulas 6" lirnina regum ; mais ce mot , au lieu de faciliter leur entrée , faillir à tout gâter ; parce qu'on ne veut point à Venife que les Religieux ni les Prêtres fe mêlent d'aucune affaire d'Etat ; les...
Page 428 - Scolaftiques : car fans perdre 1* refpeâ: qu'on leur doit , on peut bien dire qu'ils n'ont jamais étudié à fond la Matière dont il eft queftion.
Page 72 - Paycn foit plus éclairé & plus conforme aux Catholiques qu'eux. Si ce que je viens de dire ne fuffit pas, en voici encore de nouvelles preuves.

Informations bibliographiques