L'URSS et l'Europe de 1941 à 1957

Couverture
Georges-Henri Soutou
Presses Paris Sorbonne, 2008 - 473 pages
0 Avis
L'ouvrage, à la pointe des recherches en cours, et de grande portée historique, analyse le problème complexe de la nature des liens entre l'URSS et l'Europe dans la période des années 40-50, jusqu'aux traités de Rome en 1957. En effet, officiellement, l'URSS, centre du mouvement communiste international, portait une idéologie internationaliste qui niait radicalement toute identité spécifique de l'Europe, ou n'y voyait qu'une manipulation du capitalisme sous direction américaine. En même temps, l'URSS affirmait aussi son appartenance européenne et développait une politique dans ce sens, jusqu'à la théoriser en 1954 avec le concept et le programme de " sécurité en Europe ". On trouve une description des rapports entre l'URSS et l'Europe, et en particulier la France, de 1941 à 1957, sur trois plans essentiels : les relations intergouvernementales, le rôle des partis communistes, et aussi dans une certaine mesure celui des services secrets. Sur le fond et d'un point de vue méthodologique, cet ouvrage complétera utilement une historiographie en langue française relativement peu abondante sur ce sujet, toujours d'actualité.
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
7
Le front occidental de la guerre européenne vu de Moscou
25
Vichy et la place de lURSS dans le système européen
65
De Gaulle et le gaullisme vus par le Komintern
117
Le rapprochement francosoviétique pendant la seconde guerre mondiale
131
La France Libre et la place de lURSS dans le système européen
2111
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques