Physiologie du goût: ou, Méditations de gastronomie transcendante : ouvrage théorique, historique, et à l'ordre du jour (Livre numérique Google)

Couverture
Boulé, Editeur, 1850 - 280 pages
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Livres sur des sujets connexes

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 268 - Les lois de la mort sont fatales Aussi bien aux maisons royales Qu'aux taudis couverts de roseaux ; Tous nos jours sont sujets aux Parques ; Ceux des bergers et des monarques Sont coupés des mêmes ciseaux.
Page 228 - L'HOMME NOIR. Monsieur, je suis pharmacien. LE GÉNÉRAL Eh bien, monsieur le pharmacien, votre garçon a dû vous dire...
Page 137 - ... vengeance, et qu'à cette vue j'avais été transporté d'une telle fureur, que j'ai couru comme un forcené à votre appartement ; et vous ayant trouvé dans votre lit, je vous y ai poignardé. Peu après, je me suis réveillé tout en sueur, en détestant mon attentat, et bientôt j'ai béni Dieu qu'un si grand crime n'eût pas été commis...
Page 248 - États-Unis après trois ans de séjour, et je m'y étais si bien trouvé que tout ce que je demandai au ciel (et il m'a exaucé) dans ces moments d'attendrissement qui précèdent le départ, fut de ne pas être plus malheureux dans l'ancien monde que je ne l'avais été dans le nouveau. Ce bonheur, je l'avais principalement dû à ce que, dès que je fus arrivé parmi les Américains , je parlai comme eux *, je m'habillai comme eux, je me gardai bien...
Page 241 - L'oiseau ainsi préparé, il s'agit de l'étoffer, ce qui se fait de la manière suivante: Ayez deux bécasses, désossez-les et videz-les de manière à en faire deux lots: le premier de la chair, le second des entrailles et des foies. Vous prenez la chair et vous en faites une farce en la hachant avec de la moelle de bœuf cuite à la vapeur, un peu de lard râpé, poivre, sel, fines herbes, et la quantité de bonnes truffes suffisante pour remplir la capacité intérieure du faisan.
Page 111 - Dans l'empire gastronomique, le quartier des gens de lettres est tout près de celui des médecins. Sous le règne de Louis XIV, les gens de lettres étaient ivrognes; ils se conformaient à la mode, et les mémoires du temps sont tout à fait édifiants à ce sujet. Maintenant ils sont gourmands : en quoi il ya amélioration. Je suis bien loin d'être de l'avis du cynique Geoffroy, qui disait que si les productions modernes manquent de force, cela vient de ce que les auteurs ne boivent que de l'eau...
Page 175 - usure, vous a indiqué la bonne route; prenez son potage, » quel que soit le nom qu'il y donne, et si la fièvre vous » quitte, comme je le crois, déjeunez^ demain avec une tasse » de chocolat dans laquelle vous ferez délayer deux jaunes » d'œufs frais. » A ces mots il prit sa canne, son chapeau, et nous quitta, nous laissant fort tentés de nous égayer à ses dépens. Bientôt je fis prendre à mon malade une forte tasse de mon élixir de vie; il le but avec avidité, et voulait redoubler;...
Page 137 - Le lendemain, je fis appeler le somnambule, et je lui demandai sans affectation à quoi il avait rêvé la nuit précédente. A cette question il se troubla. Mon père, me répondit-il, j'ai fait un rêve si étrange que j'ai véritablement quelque peine à vous le découvrir; c'est peut-être l'œuvre du démon, et... — Je vous l'ordonne, lui répliquai-je; un rêve est toujours involontaire, ce n'est qu'une illusion. Parlez avec sincérité. — Mon père, dit-il alors, à peine étais-je couché,...
Page 236 - ... et trois bouteilles d'eau, que vous ferez bouillir pendant trois quarts d'heure en y ajoutant de nouvelle eau pour compenser la perte qui se fait par l'ébullition, de manière qu'il y ait toujours trois bouteilles de liquide. Pendant que ces choses se passent, tuez, plumez et videz un vieux coq, que vous pilerez, chair et os, dans un mortier, avec le pilon de fer ; hachez également deux livres de chair de bœuf bien choisie. Cela fait, on mêle ensemble ces deux chairs, auxquelles on ajoute...
Page 91 - L'appétit est accompagné d'une sensation agréable, tant qu'il ne va pas jusqu'à la faim; la soif n'a point de crépuscule, et dès qu'elle se fait sentir il ya malaise, anxiété, et cette anxiété est affreuse quand on n'a pas l'espoir de se désaltérer. Par une juste compensation , l'action de boire peut, suivant les circonstances, nous procurer des jouissances extrêmement vives; et quand on apaise une soif à haut degré, ou qu'à une soif modérée on oppose une boisson délicieuse , tout...

Références issues de pages Web

Works Cited - Wilner - "Economies of Excess in Brillat-Savarin ...
Physiologie du goût, ou méditations de gastronomie transcendante. Paris: Charpentier, 1865. ... Brillat-Savarin, Physiologie du goût. Ed. Michel Guibert. ...
www.rc.umd.edu/ praxis/ gastronomy/ wilner/ wilner_wc.html

Jean Anthelme Brillat-Savarin: Definition and Much More from ...
His celebrated Physiologie du goût ("Physiology of Taste"; Eng. trans. A Handbook of Gastronomy), published in 1825, is less a treatise on cuisine than a ...
www.answers.com/ topic/ anthelme-brillat-savarin

The physiology of taste, by Brillat-Savarin (part11)
MEDITATION VI. FOOD IN GERMS. SECTION SECOND. SPECIALITIES. WHEN I began to write, my table of contents was already prepared; I have advanced slowly, ...
ebooks.adelaide.edu.au/ b/ brillat/ savarin/ b85p/ part11.html

Special Collections Digital Library - Nutrition History
Culinary History. Culinary History. Brillat-Savarin, Jean Anthelme. Physiologie du Gout, ou Meditations de Gastronomie Transcendante. ...
www.mc.vanderbilt.edu/ biolib/ hc/ nh2.html

Brillat-Savarin. : Physiologie Du Goût, Ou Méditations De ...
priceminister Achat Vente Garanti, Livre ancien Physiologie Du Goût, Ou Méditations De Gastronomie Transcendante neuf et occasion au meilleur prix.
www.priceminister.com/ offer/ buy/ 56022140/ Physiologie-Du-Gout-Ou-Meditations-De-Gastronomie-Transcendante-Livre-ancie...

Bloglandia-Blog de Salud
Fisiología del gusto y perfil metabólico personal. 22 Octubre 2007. comentarios(0) · Leer artículo en Saludlandia. “El gusto es aquel de nuestros sentidos ...
www.bloglandia.com/ salud/ ?view=plink& id=211

Informations bibliographiques