Catéchisme historique contenant en abrégé l'histoire sainte et la doctrine chrétienne (Livre numérique Google)

Couverture
Royal Arbitre de la Bienfaisance, 1803 - 432 pages
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Livres sur des sujets connexes

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 250 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 153 - Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel...
Page 398 - En vérité, en vérité, je vous le dis : si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang, a la vie éternelle...
Page 317 - Venez, les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez revêtu ; j'étais malade , et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venu à moi.
Page 285 - Je crois en Dieu le Père tout- puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du SaintEsprit...
Page 110 - Prenez et mangez ; ceci est mon corps, 27. Et prenant le calice , il rendit grâces et le leur donna en disant : Buvez-en tous ; 28. car ceci est mon sang , le sang de la nouvelle alliance , qui sera répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.
Page 257 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Page 260 - Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.
Page 267 - Prenez et mangez: Ceci est mon •.corps. Et prenant le calice, il rendit grâces et le leur donna, '.en disant: Buvez-en tous...
Page 33 - C'est ainsi que l'aveugle-né raisonnait sur les miracles de Jésus-Christ, et faisait le même raisonnement que Nicodème, docteur en Israël (Jean, 111, 2). Celle manière d'instruire n'est pas seulement la plus sûre et la plus proportionnée à toutes sortes d'esprits, c'est encore la plus facile et la plus agréable. Tout le monde peut entendre et retenir une histoire où la suite des faits engage insensiblement, et où...

Informations bibliographiques