Portrait de Marthe Robin

Couverture
Grasset, 10 nov. 1999 - 248 pages
0 Avis
Née le 13 mars 1902 dans un village de la Drôme, Marthe Robin est morte le 6 février 1981 dans la maison paternelle qu'elle n'avait jamais quittée. Pendant trente années, cette femme simple et humble n'a pris aucune nourriture, aucune boisson. Pendant trente années, chaque vendredi que Dieu fit, elle souffrit les douleurs de la Passion dont elle portait, sur le corps, les stigmates. Cette femme fonda sur la terre quelque soixante-cinq " foyers de charité ". Jean Guitton, qui fut le témoin de sa foi, a voulu en faire le portrait en vérité, comme il le fit, il y a quarante ans, pour l'inoubliable Monsieur Pouget.
C'est un livre admirable de profondeur et de ferveur. C'est aussi, à travers des entretiens avec Marthe Robin et divers témoignages de première importance, une extraordinaire chronique de la vie quotidienne, celle d'une femme élue par Dieu.
" Dès ma première rencontre avec Marthe Robin, écrit Jean Guitton, j'ai conçu qu'elle serait à jamais pour moi une soeur de charité, comme elle le fut pour des milliers de visiteurs. Et j'eus le pressentiment que je serais un jour conduit à la faire connaître au monde, attire par son génie. " C'est aujourd'hui chose faite. Et de manière bouleversante.

Jean Guitton, (1901 - 1999), philosophe et chrétien, fut le seul laïque à siéger à la première session du Concile Vatican II. Il est l'auteur d'une oeuvre importante : Dialogues avec Monsieur Pouget, Le temps et l'éternité chez Plotin et saint Augustin, Jésus, Le Cardinal Saliège, Ce que je crois.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (1999)

Jean Guitton est né en 1901 à Saint-Étienne. Philosophe et chrétien, il fut le seul laïque autorisé à siéger à la première session du Concile Vatican II. Il est l'auteur d'une oeuvre importante : le Temps et l'Éternité chez Plotin et saint Augustin, Jésus (Grasset, 1956), le Cardinal Saliège (Grasset, 1957), Portrait de Marthe Robin (Grasset, 1985), Ce que je crois (Grasset, 1981).

Informations bibliographiques