L'anthropologie criminelle et les nouvelles théories du crime: avec 11 portraits hors texte de criminologistes français et étrangers (Livre numérique Google)

Couverture
Société d'éditions scientifiques, 1891 - 156 pages
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

achtzehnte Lebensjahr allerdings Alphonse Bertillon Alter Angeklagte Anstalt Aufsicht Begehung Behörde Berliner Conferenz besonders Besserung Besserungsanstalt Bestimmungen Bürgerlichen Gesetzbuch c'est CHAPITRE Commission crime criminalité darf deshalb dit-il Ehrenstrafen eigenen Familie einundzwanzigste Lebensjahr Einzelhaft Eisenacher Vorschläge Eltern Entscheidung Entwickelung erforderliche Einsicht erkannt erkennen erscheinen erst Erwachsenen Erziehungsamt fait Fällen Freiheitsstrafe fremden Familie Gefangenen Gefängniß Gefängnißstrafe Geldstrafe Gericht Ges.Entw Gesetz giebt Grund Hauptverhandlung häuslichen Jahren Jnteresse jugendliche Personen jugendliche Thäter jugendliche Verbrecher Lacassagne Landesgesetze lichen Lombroso mais meisten morale muß nothwendig Prügelstrafe qu'il Recht Richter sechzehnte Lebensjahr sittliche Verwahrlosung social soll Staat staatlich überwachte Erziehung staatliche Erziehung Strafanstalt strafbare Handlung begangen Strafe Strafgesetzbuchs Strafmittel Strafmündigkeit Strafrecht Strafthat Strafunmündigkeit Strafvollstreckung Strafvollzugs Thätigkeit Thatsache Theil type criminel Ueberweisung unsere Vorschläge unserer Gutachten Unterbringung Urtheil verbrecherische Kinder verbüßt Verfahren Vergehen Verhältnisse Vertrauenspersonen Verurtheilten verwahrloster Kinder viele vierzehnte Lebensjahr voleurs vollendet Vollstreckung Vollstreckungsbehörde vorläusige Entlassung Vormundschaftsgericht Wirkung wohl ziehung Zöglinge Zuchthaus Zuchtmittel zulässig Zwangserziehung zwölften

Fréquemment cités

Page iii - Les capitales n'envoient pas seulement à la province leurs goûts ou dégoûts politiques ou littéraires, leurs genres d'esprit ou de sottise, leurs coupes d'habits, leurs formes de chapeaux, leur accent, elles lui expédient leurs crimes et leurs délits. Les attentats à la pudeur sur les enfants sont un crime essentiellement urbain, comme le montre leur carte ; on les voit, en se répandant, faire tache d'huile autour des grandes villes.
Page x - Gautier, est un véritable cloaque épanchant dans la société un flot continu de purulences et de germes de contagion physiologique et morale. Elle empoisonne, abrutit, déprime et corrompt. C'est à la fois une fabrique de phtisiques, de fous et de criminels.
Page iii - ... jusqu'à un certain point du moins, qu'elle est plus assimilée à autrui ; d'autant plus volontaire et consciente qu'elle est plus impressionnable aux exemples, comme le poumon est d'autant plus fort qu'il respire mieux. On a dit que notre corps est un peu d'air condensé, vivant dans l'air; ne pourrait-on pas dire que notre âme est un peu de société incarnée, vivant en société? Née par elle, elle vit pour elle : et si les analogies que j'ai énumérées un peu longuement peut-être sont...
Page viii - ... coupable produira, et que bien au contraire on arrivera de plus en plus à être persuadé que leur attentat doit être considéré à l'égal de celui des meurtriers ou des assassins. Comme ces derniers, les suicidés sont des vaniteux, des égoïstes, ils ont des instincts anti-sociaux. La société ne peut se perfectionner et devenir meilleure que par une heureuse sélection des natures supérieures et sympathiques. Elle voit sans regret spontanément disparaître celles qui sont retardées,...
Page i - Les germes de la folie morale et du crime, dit-il, se rencontrent, non par exception, mais d'une façon normale, dans les premières années de l'homme, comme dans l'embryon se rencontrent certaines formes qui dans un adulte sont des monstruosités ; si bien que l'enfant représenterait un homme privé du sens moral, ce que les aliénistes appelle un fou moral, et nous un criminel-né.
Page iii - A mon avis, dit-il, dans un milieu intertropical, à température élevée et uniforme, comme la Guadeloupe, la chaleur énerve plus qu'elle ne stimule, affadit plus qu'elle n'excite, et c'est précisément quand elle devient sinon plus tempérée dans sa moyenne, au moins plus heurtée, grâce à des écarts saisonniers entre ses extrêmes, que l'organisme semble renaître à une vie active : les énergies cérébrales, en torpeur de juin à novembre, se raniment de décembre à mai, et c'est avec...
Page iv - Lombroso ont eu peine cette fois à résister aux critiques : « 1-е prétendu type criminel est sorti de là bien estropié, ou plutôt réduit à l'état de fantôme en train de s'évanouir ». Et c'est là, selon Tarde, un résultat dont il faut se féliciter : « Une science naissante doit considérer comme un gain la perte de ses chimères, qui auraient pu égarer ses débuts.
Page vi - Dubuisson, comment expliquer ce fait, que la plupart des criminels commencent par le vol et finissent par l'assassinat? Faut-il admettre que le voleur change de nez en se faisant assassin...
Page iii - Le crime ne serait que le retour vers l'état primitif et barbare des premiers aïeux, et le criminel un sauvage égaré dans notre civilisation, un homme des époques préhistoriques, né tout à coup parmi nous avec les instincts et les passions de ces premiers âges. « Le crime chez les sauvages, dit Lombroso, n'est plus une exception, mais la règle presque générale. Aussi n'y est-il considéré par personne comme un crime et se confond-il dans ses origines avec les actions les moins criminelles....
Page vii - Les législateurs du moyen-âge, dit-il, avaient bien vu en atteignant et en frappant les suicidés. Ils ne se plaçaient pas au même point de vue que nous ; mais sans demander qu'on traîne leur corps sur la claie ou que leurs biens soient confisqués, nous désirons faire une opinion publique scientifiquement convaincue que la plupart des suicidés sont des criminels. Il faut le dire et le répéter, afin que les malheureux qui méditent un pareil acte sachent bien que leur conduite sera flétrie,...

Informations bibliographiques