L'espace sonore de la ville au XIXe siècle

Couverture
A la croisée, 2003 - 291 pages
0 Avis
Enquêtant sur l'écoute de la ville au XIXe siècle, Olivier Balaÿ cherche, en prenant pour terrain d'étude la ville de Lyon, à retrouver les principales composantes du paysage sonore urbain d'hier. Au terme de cette évocation colorée et parfois surprenante, une certitude est acquise : dans un univers urbain en pleine mutation, la culture sonore n'a cessé d'évoluer, entre intérêt et rejet, et le citadin de s'adapter. S'attachant à raviver quelques-unes de ces attitudes, l'auteur explore les univers sonores auxquels cinq grands écrivains français du XIXe siècle ont été réceptifs. Il détaille ensuite les environnements sonores que les utopistes ont imaginé de toutes pièces pour la ville et l'habitat. Puis il montre à partir de la lecture des traités d'architecture comment, jusque dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le souci du confort acoustique accompagnait l'art de bâtir. Il redécouvre ainsi les traces d'une intuition acoustique chez les bâtisseurs, qui disparaît au moment précis où l'acoustique scientifique s'impose au XXe siècle. À la fin de cette mise en perspective historique, sont dévoilées les riches propriétés phoniques de l'espace urbain du XIXe siècle, et avant lui du XVIIIe, encore perceptibles dans les morphologies urbaines qui ont été conservées jusqu'à aujourd'hui. L'auteur formule l'espoir qu'une pratique renouvelée de l'architecture et de l'aménagement urbain saura s'intéresser de nouveau à une conception créative de l'acoustique. Ainsi pourrait se renouer l'articulation entre l'art de bâtir et la culture sonore qui l'environne.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Livres sur des sujets connexes

Table des matières

PRÉFACE
11
nuisances sonores
77
Lespace sonore dans les romans du XIXe siècle
141
Droits d'auteur

4 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques