Dictionnaire de l'Académie françoise, (Livre numérique Google)

Couverture
Bossange et Masson ..., Garnery ..., Henri Nicolle, 1814
0 Avis
  

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 153 - Pas convient mieux à quelque chose de passager et d'accidentel; point à quelque chose de permanent et d'habituel : « Il ne lit pas », il ne lit pas en ce moment.
Page 194 - Il faut remarquer , dit l'Académie, qu'encore que ce mot commence par une voyelle, cependant il arrive quelquefois, et surtout quand il est question de dates, qu'on prononce et qu'on écrit sans élision, 1 article, la préposition, ou la particule qui le précède. De onte en/ans au' ils étaient , il en est mort dix.
Page 33 - . m. , meuble dont on se sert pour se coucher, pour se reposer, pour dormir. On comprend ordinairement sous ce nom tout ce qui compose ce meuble; savoir, le bois de lit, le tour de lit , le ciel , la paillasse , le sommier , le matelas, le lit de plume, le chevet ou le traversin, les draps, la couverture, la courtepointe, etc.
Page 238 - Participe, parce que c'est un mot qui tient à la fois de la nature du verbe et de celle du nom.
Page 221 - Sorte d'étoffe de soie, de fil, de laine , de poil de chèvre , ou de coton , fabriquée à peu près comme le velours, mais dont les poils sont plus longs et moins serrés.
Page 29 - Cette -ficelle ou ce tissu de crin qui a uu hameçon attaché au bout , et dont les pécheurs se servent pour prendre du poisson. Pécher à la ligne.
Page 101 - Mettre, to put. mettant. mis. avoir mis. ayaut mis. je mets, tu mets, il met, nous mettons vous mettez, ils mettent.
Page 107 - Il se dit proprement de Toutes les petites parties qui tombent du pain quand on le coupe, ou qui restent quand on a mangé, fet/te miette.
Page 112 - Regarder avec attention l'endroit où l'on veut que porte le coup d'une arme à feu, d'une arbalète.
Page 137 - Mourir, to die; mourant, mort, e (Stre) — je meurs, tu meurs, il meurt, nous mourons, vous mourez, ils meurent — je mourais, je mourus, je mourrai, je mourrais — meurs, mourons, mourez — que je meure, que je mourusse.

Informations bibliographiques