Arman, un entretien d'artiste, 2004: le texte et ses conditions de production

Couverture
L'Harmattan, 2008 - 107 pages
0 Avis
Lorsque l'entretien a lieu le 11 août 2004, c'est le dernier séjour d'Arman à Vence. Il décède le 22 octobre 2005 à New York où il vit. "Que fait-on aujourd'hui?", déclare Arman pour ouvrir ce jeu à quatre. Car c'est un entretien polyphonique: l'artiste se confronte ici à une journaliste, un sociologue et une photographe. Outre l'entretien, il y a "les bonus" : les trois enquêteurs essaient de restituer ses conditions de production (réseau de relations pour approcher l'artiste, remarques sur les formes d'entretien, différence des perceptions et des ressentis, l'atelier, les collaborateurs, la maison, etc.). Ils apportent des éclairages complémentaires aux propos de l'artiste. Résultat: le lecteur entrevoit qu'un entretien n'est pas un texte autonome, qu'il est l'intersection de différentes trajectoires de vie à un moment donné où se sont joués des rôles sociaux. Et que tout entretien n'est, en somme, que la partie visible d'un iceberg. Au lecteur d'y ajouter sa perception.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques