Ozanam: une jeunesse romantique, 1813-1833

Couverture
Médiaspaul, 1994 - 290 pages
0 Avis
Pour beaucoup de gens le nom d'Ozanam reste avant tout lié aux conférences de Saint-Vincent de Paul. On connaît moins le brillant professeur de Sorbonne, spécialiste de l'histoire et des littératures européennes du Moyen Age. Aux yeux des historiens, Ozanam fut l'un des premiers à prendre conscience du problème ouvrier et à s'engager, au nom de sa foi, dans le combat pour la justice sociale. L'Eglise vient d'attester l'exemplarité évangélique de ce chrétien laïc, disparu trop tôt, à l'âge de quarante ans. Comment s'est formée cette personnaltié d'exception ? Marcel Vincent s'est attaché à suivre le parcours de l'adolescent " plein d'ardeur et de foi " dans sa famille et sa ville de Lyon, où lui furent donnés de remarquables éducateurs, puis de l'étudiant en droit dans le Paris de 1830. Là, des rencontres comme celles de Lamennais, Lacordaire, Montalembert, Bailly, Sœur Rosalie orientèrent sa vie vers un catholicisme d'avant-garde. Ainsi, l'un des " enfants du siècle ", vrai héros romantique, a pris dans le monde chrétien une stature de prophète.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques