Ecritures de la résistance: le journal intime sous le troisième Reich

Couverture
Presses Univ. du Mirail, 2007 - 423 pages
Tenir un journal intime en Allemagne sous le Troisième Reich afin de préserver un espace clandestin de liberté et d'affirmer son identité face à l'uniformisation des consciences représentait un défi que le régime punissait impitoyablement. C'est ce risque qu'ont choisi d'assumer des diaristes tels que l'universitaire Victor Klemperer, le diplomate Ulrich von Hassell, le philosophe Theodor Haeckel., l'écrivain sioniste Oskar Rosenfeld. A partir d'une réflexion sur la notion de résistance dans l'historiographie allemande et israélienne, cette émouvante étude analyse une dizaine de témoignages et réquisitoires de résistants, d'opposants, de victimes de la politique raciale, tous représentatifs d'une opposition qui osa recourir à la force de la plume.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques