Éthique et démocratie: l'exemple de Pierre Mendès-France

Couverture
Dominique Franche, Institut Pierre Mendès France
Cherche midi éditeur, 1 janv. 1998 - 216 pages
0 Avis
"Pierre Mendès France a, pendant longtemps, déchaîné les passions, l'engouement et l'admiration des uns le disputant au rejet et à la haine des autres. Il semble, aujourd'hui, susciter un consensus". Cette analyse de Dominique Strauss-Kahn a été corroborée par toutes les communications du Colloque de Grenoble des 17 et 18 octobre 1997. À l'heure où des scandales politico-financiers affectent l'idée même que les Français se font de l'Etat et de la République, l'exemple de Pierre Mendès France pourrait servir de référence à ceux qui pensent que politique et éthique devraient être par essence indissociables. La pensée et l'action de Pierre Mendès France étaient tournés vers l'avenir que symbolisait à ses yeux la jeunesse. Son discours de novembre 1954 à Lille consacré à ce thème devrait inspirer la réflexion des responsables politiques: "La question des rapports entre la jeunesse et l'Etat n'est pas, pour l'homme qui a une responsabilité politique, une question parmi d'autres j'oserai dire que c'est la question, presque la seule, en tout cas, la plus grave, la plus décisive, car elle comprend toutes les autres". Contributions de Elisabeth Guigou, Dominique Strauss-Kahn, Jean-Denis Bredin, Claude Cheysson, Robert Badinter, Michel Bon, François Stasse, etc. Déjà paru au cherche midi éditeur: Pierre Mendès France et l'esprit républicain, actes des colloques de Tel-Aviv et de l'Assemblée nationale.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques