1939: l'alliance de la dernière chance : une réinterprétation des origines de la Seconde Guerre mondiale

Couverture
PUM, 2001 - 362 pages
0 Avis
Au moment où l'Allemagne nazie prépare la guerre, les négociations entre la France, la Grande-Bretagne et l'URSS constituent la dernière chance de stopper l'agression hitlérienne. Pourtant, les gouvernements français et britannique se traînent les pieds. Finalement, les pourparlers entre les trois pays échouent et en août 1939, l'URSS signe un pacte de non-agression avec l'Allemagne. Le récit poignant que fait Michael Carley de ces négociations souvent secrètes n'est pas une belle histoire. La narration fascinante d'un jeu diplomatique très complexe, mettant en scène des personnalités souvent troublantes, repose sur des recherches de longue haleine menées par l'auteur dans les archives françaises, britanniques et soviétiques, accessibles au public depuis peu. En faisant de 1939 un moment fort de la guerre froide déjà amorcée après la Révolution bolchevique de 1917 et en montrant comment l'anticommunisme fut la cause majeure de l'échec de l'alliance contre Hitler, Michael Carley remet en cause les interprétations généralement admises sur les origines de la Seconde Guerre mondiale.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Remerciements
7
Avantpropos
9
Principaux acteurs du drame
17
CHAPITRE 1 Une longue liste de déceptions
27
CHAPITRE 2 Tu ne fais pas le poids
63
CHAPITRE 3 1939 sera lannée décisive
115
CHAPITRE 4 La Russie dispose de 100 divisions
153
CHAPITRE 5 Les Russes vont nous causer plus de problèmes
181
CHAPITRE 7 Une situation délicate et dangereuse
255
Les relations sont tendues comme une corde
285
Notes
305
Bibliographie
345
Index
357
Liste des abréviations
363
Table des matières
365
Droits d'auteur

CHAPITRE 6 Molotov a des soupçons
223

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques