Aldabra: la tortue qui aimait Shakespeare

Couverture
Seuil jeunesse, 2008 - 157 pages
1 Commentaire
" L'astuce, pour tromper la mort, c'est de se transformer. " Ainsi parle mamie Eia à sa petite-fille. Tous les jours, Elisa rend visite à sa grand-mère, dans sa petite maison à l'autre bout de Venise. Passionnées de théâtre shakespearien, elles passent des après-midi entiers à déclamer. Mais Elisa va être la spectatrice d'une bien étrange métamorphose, car la vieille dame se glisse peu à peu dans la peau d'une tortue géante de l'archipel d'Aldabra.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Si la tortue aime Shakespeare, le lièvre aime-t-il Molière ?

Avis d'utilisateur  - JulesRomans - CritiquesLibres.com

L'action se passe à Venise, lorsque de nos jours, la narratrice était jeune de dix ans. À une certaine date, elle avance qu'elle venait de se rendre compte que depuis des années, elle se rendait chez ... Consulter l'avis complet

Informations bibliographiques