Analyse d'efficacité d'un parc de matelas dynamiques dans un centre hospitalier général: enquête prospective au Centre hospitalier de la Côte basque en 2006-2007

Couverture
2008 - 286 pages
0 Avis
Enquête prospective, réalisée entre juin 2006 et avril 2007, sur les patients du centre hospitalier de la côte basque concernés par les problèmes d'escarre. N'étaient inclus que les patients mis sur des supports d'aide à la prévention et au traitement des escarres (matelas NIMBUS°3 et sur-matelas AUTO-EXCEL°) porteurs ou non de plaie, dont le risque était évalué par le score calculé au moyen de l'échelle de Gonesse. L'évolution était notée à la fin de l'utilisation du support selon trois critères : amélioration, stagnation et dégradation. 121 patients ont été inclus (sex ratio = 0,95) ; 98 patients étaient déjà porteurs d'escarre(s) lors de la mise sur support ; 46 patients ont été améliorés (groupe patients "plaie+"), 49 ont stagné (groupe patients "plaie=") et 3 se sont dégradés. Parmi les patients non porteurs d'escarre(s) à l'entrée (23), aucun n'a vu l'apparition de lésion. Des points forts confortant une politique d'investissement lourd en terme de supports de prévention et d'aide au traitement des escarres sont apparus : - Pas de création de plaies chez les patients utilisateurs de support ; - Faible pourcentage de dégradation de plaie ; - Bon ciblage des populations à risque à l'aide des échelles de risque ; - Bonne évolution des plaies de stades 3 et 4 notamment pour les patients mis sur les sur-matelas - Pas de réels bénéfices en terme d'évolution des plaies avec l'utilisation de matelas, par ailleurs plus coûteux. Nous avons pu voir apparaître un profil de patient ou de prise en charge qui optimiserait l'utilisation des supports : patients avec 0 ou 1 facteur de risque intrinsèques, résidant en service de gériatrie ou de S.S.R. qui avaient tendance à s'améliorer ; contrairement aux patients avec plus de 3 facteurs de risque intrinsèques, résidant en service de réanimation ou autres services de soins aigus qui avaient tendance à stagner.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques