Archipels transnationaux et agencements identitaires: Présences françaises à Berlin

Couverture
Dans nos sociétés haut-modernes se développent des manières de vivre fragmentées en plusieurs lieux éloignés géographiquement ou/et culturellement (archipélisation) soutenues par des moyens de communications tant physiques qu'informationnels rapides et popularisés. Des manières de vivre dépassant des aires culturelles nationales sont appelées transnationales. La persistance et la forme de ces archipels ainsi que les profils et représentations des individus y participant posent questions tant à un niveau personnel qu'au niveau social. Nos réponses empiriques s'appuient sur plus de 50 entretiens, 1000 questionnaires ménages, 14 ans d'extraits de registres et des observations participantes avec des Français de Berlin. L'appropriation et le maintien cognitif, fonctionnel, social et identitaire d'îlots nécessitent l'exercice de gymnastiques culturelles. Existence et formes d'îlots sont aussi construits de présence. Le marquage culturel des archipels reste national sauf exceptions notables.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques