Biographie universelle

Couverture
1842
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 23 - Mon père, c'est qu'à la rigueur il n'ya point de lois pour le sage... — Parlez plus bas... — Toutes étant sujettes à des exceptions, c'est à lui qu'il appartient de juger des cas où il faut s'y soumettre ou s'en affranchir.
Page 400 - Oui, tu seras un jour, chez la race nouvelle, De l'amour filial le plus parfait modèle. Tant qu'il existera des pères malheureux, Ton nom consolateur sera sacré pour eux ; II peindra la vertu , la pitié douce et tendre : Jamais sans tressaillir ils ne pourront l'entendre.
Page 24 - Qui ne sait aujourd'hui que près d'un tiers de ce grand ouvrage lui appartient? Nous lui en avons vu composer une bonne partie sous nos yeux. Lui-même , était souvent effrayé de la hardiesse avec laquelle il faisait parler son ami : Mais qui, lui disait-il, osera signer cela ? Moi, lui répondait l'abbé, moi, vous dis-je; allez toujours.
Page 406 - Rieu n'a élé plus souvent cité que son mot sur les hommes puissans qui n'aiment pas les gens de lettres : Ils nous craignent comme les voleurs craignent les réverbères ; et cet autre...
Page 43 - Port-Royal de l'Acadie, ou de la Nouvelle France, dans laquelle on voit un détail des divers mouvements de...
Page 369 - Timor, contenant ce qui lui est arrivé pendant ses voyages dans les différentes parties du monde, et particulièrement en France, après l'abandon 'et la trahison de son gouvernement dans le port de Lorient; par MDB ( le marquis Denis-Jean-Florimond Langlois Dubouchet de Clermont en Auvergne , mort lieutenantgénéral.
Page 121 - Sébastiani) , un homme de rien ; mais en attendant je n'ai besoin de personne et l'on me recherche. Je suis né pauvre ; mon père ne m'a légué que son courage. Je me suis élevé à force de travaux ; mais cela ne me donne pas d'orgueil : car tout finit, et aujourd'hui peut-être, ou demain, Djezzar finira, non pas qu'il soit vieux, comme le disent ses ennemis, mais parce que Dieu l'a ainsi ordonné.
Page 354 - Argenson avait été nommé en 1726 membre honoraire de l'Académie des sciences, et de celle des inscriptions et belles-lettres en 1749.
Page 24 - Diderot, peut-être même pour l'honneur de son siècle, qu'il n'eût point été athée. La guerre opiniâtre qu'il se crut obligé de faire à Dieu lui fit perdre les moments les plus précieux de sa vie...
Page 340 - Waller was smooth; but Dryden taught to join The varying verse, the full resounding line, The long majestic march, and energy divine: Tho' still some traces of our rustic vein And splay-foot verse remain'd, and will remain.

Informations bibliographiques