Bonaparte et l'Islam

Couverture
Alcazar, 1 mai 2016
Ecrit à la veille de la première guerre mondiale, l'ouvrage de Christian Cherfils dévoile un aspect essentiel de la personnalité de Napoléon Bonaparte dont l'adhésion à l'Islam est un fait historique rapporté par la presse de l'époque. Disciple d'Auguste Comte et reconverti à l'Islam, Christian Cherfils trace ici le cheminement à la fois spirituel et politique du jeune écolier de Brienne à travers le général ami du déiste Robespierre, le 1er Consul, l'Empereur des Français, le captif enfin ; ceci en se référant à des documents le plus souvent inédits... tel notamment le récit de l'entrevue de l'Empereur avec Goethe. A l'heure où l'actualité française est ponctuée de rappels de la question de "l'Islam de France", de "l'Islam et les "valeurs" de la République", l'ouvrage présent témoigne, sinon d'un " autre Islam ", du moins d'une " autre France ", ou encore d'une "autre République", la vraie, celle assassinée à Thermidor et vengée le 18 Brumaire. Il offrira au lecteur une perspective bien différente des dites questions, notamment du rôle ou même de la mission historique de la France, et rarement une oeuvre littéraire a aussi bien réussi à démontrer comment le passé peut et doit éclairer le présent.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques