Caligula: au coeur de l'imaginaire tyrannique

Couverture
Ellipses, 27 févr. 2017 - 477 pages
Imprévisible, sanguinaire, débauché et incestueux, Caligula incarne, dans la psyché occidentale, la cruauté monstrueuse et la folie meurtrière. D'une plume alerte et élégante, Jean-Noël Castorio évoque la destinée de ce prince, troisième empereur de Rome (12-41 apr. J. -C.), qui régna moins de quatre ans et mourut assassiné à l'âge de vingt-huit ans, depuis son enfance dans les camps militaires de Germanie jusqu'à ses dernières heures sur le Palatin. Ni condamnation, ni réhabilitation, son ouvrage explore avec minutie le portrait de Caligula brossé par les auteurs anciens ; ce faisant, il propose au lecteur de plonger dans l'imaginaire tyrannique et d'en déconstruire méthodiquement les ressorts, en mettant en évidence les lieux communs traditionnellement associés à la figure du mauvais souverain de la plus haute Antiquité à nos jours. Cette biographie est par ailleurs la première à examiner la légende, toujours vivante, du personnage. Archétype du tyran pour les hommes du Moyen Age et de la Renaissance, despote de pacotille pour Alexandre Dumas, incarnation de l'absurdité de l'existence pour Albert Camus, transformé en anarchiste couronné par le cinéma, Caligula n'a en effet jamais cessé de nourrir les interrogations sur le rapport qu'entretient l'être humain au pouvoir, non plus que de susciter le scandale.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques