Caligula: l'impudent

Couverture
Infolio, 2007 - 223 pages
Peu d'hommes ont laissé une trace aussi sulfureuse que Caligula. Loufoque, cruel, lubrique, il serait un monstre fou dont quelques meurtriers courageux ont débarrassé le monde. C'est oublier que son histoire fut écrite à l'origine par ses ennemis et que leurs témoignages, toujours à charge, doivent être passés au crible de la critique. Le règne de Caligula ne se résume pas, en effet, à ces poncifs longtemps recopiés par la littérature postérieure. Il est l'un des nombreux épisodes de la lutte sourde qui opposa, dès l'avènement du principat, les empereurs à l'aristocratie sénatoriale. D'où la nécessité de s'interroger sur le lien entre les défauts prêtés au personnage et la structure politique, religieuse et sociale de l'époque julio-claudienne. C'est à ce travail que s'attache cette biographie. Sans chercher à réhabiliter un personnage qui conservera toujours une part de mystère, son auteur en propose un portrait nuancé, débarrassé de la légende noire. Non celui d'un monstre, mais celui d'un homme aux prises avec la monstruosité du pouvoir.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

n LE PETIT SOLDAT
31
le procès de pison
59
sëjan ou lémergence de la question dynastique
69
Droits d'auteur

10 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques