Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Couverture
Le Seuil - 160 pages

L'héritage n'est pas un cadeau. Comment recevoir des choses que l'on ne vous a pas données ? Comment vider la maison de ses parents sans liquider leur passé, le nôtre ? Les premiers jours, je me persuadai que j'allais " ranger " et non pas " vider " la maison de mes parents. Il m'arriva plusieurs fois de prononcer un verbe pour l'autre.


Combien sommes-nous à vivre sans en parler à personne ce deuil qui nous ébranle ? Comment oser raconter ce désordre des sentiments, ce méli-méle de rage, d'oppression, de peine infinie, d'iréalité, de révolte, de remords et d'étrange liberté qui nous envahit ? À qui avouer sans honte ou culpabilité ce tourbillon de passions ?


À tout âge on devient orphelin.

L.F.


Visitez le blog de l'auteur

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Avis d'utilisateur  - brijouII - Babelio

Vider la maison e ses parents... Pas facile. par où commencer ? Il y a tant et tant à vider. Et surtout n'est-ce pas un sacrilège que td pénétrer, comme une voleuse, dans la maison de ses parents ?Et ... Consulter l'avis complet

Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Avis d'utilisateur  - majolo - Babelio

Le sujet est rarement abordé car lorsque comme moi, on ne l'a pas encore vécu, on se refuse à y penser. Pourtant, si l'ordre des choses est respecté, je suis sûre que je repenserai à ce livre le ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2014)

Traduite en une vingtaine de langues, Lydia Flem a publié une douzaine de livres. Notamment, dans la même collection : Lettres d'amour en héritage (2006) et Comment je me suis séparée de ma fille et de mon quasi-fils (2009).

Informations bibliographiques