Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Couverture
Le Seuil - 160 pages

L'héritage n'est pas un cadeau. Comment recevoir des choses que l'on ne vous a pas données ? Comment vider la maison de ses parents sans liquider leur passé, le nôtre ? Les premiers jours, je me persuadai que j'allais " ranger " et non pas " vider " la maison de mes parents. Il m'arriva plusieurs fois de prononcer un verbe pour l'autre.


Combien sommes-nous à vivre sans en parler à personne ce deuil qui nous ébranle ? Comment oser raconter ce désordre des sentiments, ce méli-méle de rage, d'oppression, de peine infinie, d'iréalité, de révolte, de remords et d'étrange liberté qui nous envahit ? À qui avouer sans honte ou culpabilité ce tourbillon de passions ?


À tout âge on devient orphelin.

L.F.


Visitez le blog de l'auteur

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Avis d'utilisateur  - AnnaDulac - Babelio

Comment j'ai vidé la maison de mes parents par Lydia Flem Lydia Flem a su mettre des mots, ses mots, sur les sentiments mêlés de colère et de désespoir, ces « orages émotionnels » qui envahissent les ... Consulter l'avis complet

Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Avis d'utilisateur  - saphoo - Babelio

Comment j'ai vidé la maison de mes parents par Lydia Flem Assez émouvant comme petit livre portant sur un sujet douloureux, le deuil de nos parents. Comment clore un pan d'une vie, que faire de tous ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2014)

Traduite en une vingtaine de langues, Lydia Flem a publié une douzaine de livres. Notamment, dans la même collection : Lettres d'amour en héritage (2006) et Comment je me suis séparée de ma fille et de mon quasi-fils (2009).

Informations bibliographiques