Crénom, Baudelaire !

Couverture
Mialet Barrault Éditeur - 432 pages
Si l’œuvre éblouit, l’homme était détestable. Charles Baudelaire ne respectait rien, ne supportait aucune obligation envers qui que ce soit, déversait sur tous ceux qui l’approchaient les pires insanités. Drogué jusqu’à la moelle, dandy halluciné, il n’eut jamais d’autre ambition que de saisir cette beauté qui lui ravageait la tête et de la transmettre grâce à la poésie. Dans ses vers qu’il travaillait sans relâche, il a voulu réunir dans une même musique l’ignoble et le sublime. Il a écrit cent poèmes qu’il a jetés à la face de l’humanité. Cent fleurs du mal qui ont changé le destin de la poésie française.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Crénom, Baudelaire !

Avis d'utilisateur  - nelly76 - Babelio

Ah! Teulé,Teulé,quand tu nous tiens! Eh bien non,décue! Pourtant j'ai eu des sacrées fou-rires avec cet écrivain lorsque je lisais le Montespan et Charly 9,entre autres,et puis il ya eu: Héloïse ... Consulter l'avis complet

Crénom, Baudelaire !

Avis d'utilisateur  - qmike549 - Babelio

Savez-vous que Charles Baudelaire aurait eu deux cents ans cette année ?...A l'occasion du bicentenaire de sa naissance….le célèbre auteur des « Fleurs du mal » fait la une de tous les médias, des ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques