Des pierres tombées du ciel: ou, Lithologie atmosphérique, présentant la marche et létat actuel de la science, sur le phénomène de pierres de foudre, pluies de pierres, pierres tombées du ciel, etc., plusieurs observations inédites, communiqueées par mm. Pictet, Sage, Darcet et Vauquelin; avec un essai de théorie sur la formation de ces pierres

Couverture
Chez Delalain, Floréal an xi, 1803 - 421 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 403 - MÉMOIRE historique et physique sur les chutes des pierres tombées sur la surface de la terre à diverses époques.
Page 163 - Quelques instants après on entendit à l'Aigle et autour de cette ville, dans un arrondissement de plus de trente lieues de rayon, une explosion violente qui dura cinq ou six minutes. Ce furent d'abord trois ou quatre coups...
Page 433 - Seigneur fit tom» ber du ciel de grosses pierres sur eux jus» qu'à Azeca , et cette grêle de pierres qui » tomba sur eux, en tua beaucoup plus que » les enfants d'Israël n'en avoit passé au fil » de l'épée. » Ce fait miraculeux , au moins par ses effets , par le lieu , et le moment , semble à...
Page 57 - Je mugissement d'un bœuf, que plusieurs personnes y furent trompées. Enfin, plusieurs particuliers qui travaillaient à la récolte dans la paroisse de Périgné, à trois lieues environ de Lucé, ayant entendu le même bruit, regardèrent en haut et virent un...
Page 117 - La cassure est irrégulière, grenue, d'un grain un peu " serré : dans l'intérieur on voit de très petites fentes. Elle ne " fait pas feu au briquet ; sa contexture est si lâche qu'elle se " laisse entamer au couteau. En la pilant, elle se réduit assez " facilement en une poudre grise bleuâtre, d'une odeur terreuse. " Quelquefois il se trouve des petits cristaux de mine de fer,
Page 35 - J'en rapporte une pièce originale de chacun de ces instruirions, l'une qui est en forme de hache, tirée des Caraïbes, la seconde qui ressemble à un coin, apportée du Canada, et la troisième, qui sont trois flèches chacune ayant pour armure, au lieu d'une pointe d'acier, un fragment triangulaire de pierre à feu, aiguisé par l'angle qui lui sert de pointe et tranchant des deux côtés.
Page 165 - Les plus grosses pierres sont tombées à l'extrémité sud-est du grand axe de l'ellipse, du côté du Fontenil et de la Vassolerie; les plus petites sont tombées à l'autre extrémité, et les moyennes entre ces deux points. D'après les considérations précédemment rapportées, les plus grosses paraîtraient être tombées les premières.
Page 33 - Quelque éloignés que nous soyons de semblables idées, nous n'avons pas laissé de croire jusqu'ici que la ceraunia est une pierre naturelle dont le caractère est d'être figuré ou en coin, ou en fer de flèche, de la même manière que la figure ovale , la cylindre, la prismatique et l'orbiculaire sont les caractères des cailloux de meudoc, de Pémeraude, de quelques cristaux et des échiniles.
Page 30 - Les hommes ont eu à peu près autant d'esprit dans tous les tems, ils n'ont différé que par la manière de l'employer; et si notre siècle a acquis une méthode inconnue à l'antiquité, comme le prétendent quelques-uns, nous ne devons pas nous flatter d'avoir donné par là une étendue assez grande à notre esprit, pour qu'ils doivent absolument mépriser les connoissances et les réflexions de ceux qui nous ont précédés »9.
Page 208 - ... dans l'intérieur de cette substance, un grand nombre de petites cavités, que l'on rend visibles en les brisant , et qui ont aussi leurs surfaces oxidées. La fracture de ce fer présente le même brillant et la même couleur blanche argentée que la fonte ordinaire de fer, connue sous le nom de fonte blanche ; mais son grain est beaucoup plus uni et plus fin ; il est aussi beaucoup plus malléable quand il est froid. Bergman dit que ce fer est fragile , quand il est chauffé à la chaleur rouge....

Informations bibliographiques