Dictionnaire des spots ou proverbes wallons, revu, coordonné et augmenté par J. Dejardin, A. le Roy et A. Picard

Couverture
1863
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 26 - Ces dispositions et ces humeurs dont nous venons de parler, cette fièvre chaude de rébellion, cette léthargie de servitude viennent de plus haut qu'on ne s'imagine. Dieu est le poète, et les hommes ne sont que les acteurs. Ces grandes pièces qui se jouent sur la terre ont été composées dans le ciel ; et c'est souvent un faquin qui en doit être l'Atrée ou l'Agamemnon.
Page 15 - Marcol. — Insensé est l'homme qui porte avec lui tout ce qu'il a, dit Salomon. — L'homme qui ne porte rien est sûr de ne rien perdre, répond Marcol. — En hiver, portez une pelisse, et n'en portez point en été, dit Salomon. — Si vous avez un mauvais voisin, en hiver comme en été, portez toujours un bâton, répond Marcol. — Je n'aime ni chien qui aboie, ni femme qui pleure, dit Salomon. — Je n'aime ni mauvais parents, ni eau dans mon vin, répond Marcol. Cette parodie (*) du gros...
Page 203 - On lie les bœufs par les cornes, et les hommes par les paroles ; et autant vaut une simple promesse ou convenance, que les stipulations du droit romain.
Page 116 - TRAVAILLEZ, prenez de la peine ; C'est le fonds qui manque le moins. Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins. Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents : Un trésor est caché dedans.
Page 8 - On fera seulement une remarque qui paraît essentielle : c'est qu'il faut distinguer soigneusement dans ses vers ce qui es~t devenu proverbe d'avec ce qui mérite de devenir maxime. Les maximes sont nobles, sages, et utiles; elles sont faites pour les hommes d'esprit et de goût, pour la bonne compagnie. Les proverbes ne sont que pour le vulgaire, et l'on sait que le vulgaire esTt de tous les états.
Page 35 - Outre je t'adverti de ne faire conscience de remettre en usage les antiques vocables, et principalement ceux du langage wallon et picard, lequel nous reste par tant de siècles l'exemple naïf de la langue françoise...
Page 609 - Institutes coutumières d'A.Loisel ou manuel de plusieurs et diverses règles, sentences et proverbes, tant anciens que modernes du droit coutumier et plus ordinaire de la France avec...
Page 385 - Bse faire affront à soi-même" (OudC 1640—1660); il vaut mieux laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez...
Page 71 - Mon Dieu ! sa sœur, vous faites la discrète, Et vous n'y touchez pas , tant vous semblez doucette ! Mais il n'est , comme on dit , pire eau que l'eau qui dort ' ; Et vous menez , sous chape , un train que je hais fort *. ELMIRE.
Page 390 - Du siècle les mignons, fils de la poule blanche, Ils tiennent à leur gré la fortune en la manche ; En crédit élevés, ils disposent de tout, Et n'entreprennent rien qu'ils n'en viennent à bout. ' Mais quoi ! me diras-tu, il t'en faut autant faire.

Informations bibliographiques