Dictionnaire du bas-langage, ou, Des manières de parler usitées parmi le peuple: ouvrage dans lequel on a réuni les expressions proverbiales, figurées et triviales, les sobriquets, termes ironiques et facétieux, les barbarismes, solécismes et généralement les locutions basses et vicieuses que l'on doit rejeter de la bon conversation ...

Couverture
Léopold Collin, 1808 - 398 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 229 - Ce sobriquet a été donné à ces femmes parce qu'elles font ordinairement leur honteux commerce dans les lieux où l'on bâtit, et où il ya ordinairement un grand nombre de pierres.
Page 56 - JAIS substance bitumeuse, solide et d'un noir luisant. Ce mot est continuellement pris hors de son sens, et employé pour jonc (roseau). On dit : Une canne de jais. Pour une canne de jonc. C'est un beau jais, pour un beau jonc.
Page 238 - Mettre les petits plats dans les grands. Faire beaucoup de frais pour recevoir quelqu'un, mettre tout en l'air, ne rien épargner pour le bien recevoir. (AcAD.) Pr. fr. Mettre les petits plats dans les grands. V. Mett' les cham's sus les cossius. 1477. Il a pris s
Page 149 - Bse faire affront à soi-même" (OudC 1640—1660); il vaut mieux laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez...
Page 21 - Ce n'est pas le tout que des choux, il faut encore de la graisse. C'est-à-dire, qu'on n'a qu'une partie des choses nécessaires pour venir à bout de quelqu 'entreprise.
Page 325 - ... autant pêche celui qui tient le sac que celui qui met dedans « les receleurs et les voleurs méritent une égale punition; les complices d'un crime sont aussi punissables que l'auteur...
Page 275 - Quand on parle du loup on en voit la queue, se dit Lorsqu'un homme survient au moment où l'on parle de lui.
Page 134 - A la porte où l'on donne les miches, les gueux y vont ; c'eft - à - dire, que l'on fait la cour à ceux, qui font en pouvoir de diftribuer les grâces.

Informations bibliographiques