Dieu est Américain: de la théodémocratie aux États-Unis

Couverture
Fayard, 2006 - 221 pages
Tocqueville avait raison. Avec deux siècles de retard, le 11 septembre 2001, l'Europe a enfin découvert l'Amérique. Une Amérique dont la démocratie est religieuse et dont la religion est politique. Une Amérique que Dieu a prédestinée à la puissance et qui mène ses guerres au nom de Dieu. Une Amérique où le libéralisme et la sécularisation exaltent la nation et où le fondamentalisme est devenu culte national. Du Mayflower aux Twin Towers, de George Washington à George W, Bush, des Puritains aux télévangélistes en passant par la Bible, Israël, les Lumières, l'empire, le messianisme, le millénarisme, et l'islam... voici un voyage aussi inédit que crucial au cœur des Etats-Unis, de leur genèse et de leur histoire. Ainsi que de leur présent, annonçant des lendemains plus crépusculaires peut-être qu'il n'y paraît.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques