Du café: son historique, son usage, son utilité, ses altérations, ses succédanés et ses falsifications

Couverture
Baillière, 1862 - 63 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 66 - Traité de la Vieillesse, hygiénique, médical et philosophique , ou Recherches sur l'état physiologique, les facultés morales, les maladies de l'âge avancé , et sur les moyens les plus sûrs...
Page 66 - EL, ex-chirurgien de deuxième classe de la marine, professeur agrégé à la Faculté de médecine de Montpellier, suivi d'un Résumé de leçons sur le service chirurgical de la flotte, par le docteur J.
Page 66 - FONSSAGRIVES. Hygiène alimentaire des malades, des convalescents et des valétudinaires, ou Du régime envisagé comme moyen thérapeutique, par le docteur JB FONSSAGRIVES, professeur à la Faculté île Montpellier, etc.
Page 66 - Eléments de botanique médicale, contenant la description des végétaux utiles à la médecine et des espèces nuisibles à l'homme, vénéneuses ou parasites...
Page 37 - ... café, en diminuer la bonté, ainsi que le prix : les semences de fèves, de pois, de lupins, etc., sont souvent employées ; la culture en grand de ces derniers est même pratiquée dans les environs de Mons, de Bruxelles, etc., pour cet usage. « Dans les fabriques où l'on prépare la chicorée pour la substituer au café, on se sert indifféremment des racines de carottes, et même de betteraves. J'ai vu, à l'occasion de...
Page 49 - Pontarlier, pour régénérer te marc de café. Voici ce qu'on trouve dans ce journal : « On se servira, dit-il, d'un pot neuf vernissé ; on le remplira de marc de café qu'on aura soin de passer et de tenir dans un lieu sec. On arrosera ce marc tous les cinq jours, pendant près de deux mois, avec de la bonne eau de café ; on mettra ensuite ce pot, bien couvert, dans un endroit où il y ait un degré de chaleur suffisant pour la fermentation.
Page 66 - Recherches sur l'état physiologique, les facultés morales, les maladies de l'âge avancé, el sur les moyens les plus sûrs, les mieux expérimentés, de soutenir et de prolonger l'activité vitale à cette époque de l'existence; par le docteur J.-H.
Page 40 - ... vie une amélioration considérable par son emploi. Par un mélange avec le café colonial, n'ayant aucune intention de tromper le public, je poursuivrai la malveillance et toute contrefaçon. Je viens donc, monsieur le rédacteur, vous prier de vouloir bien insérer ma lettre dans votre plus prochain numéro, afin de rectifier une erreur qui pourrait jeter quelques craintes parmi les consommateurs, et de la défaveur sur les maisons qui en font la vente. Agréez, etc. Cette lettre ne prouvait...
Page 66 - De l'abus des boissons spirltneuses, considéré sous le point de vue de la police médicale et de la médecine légale. Paris, 1839. in-8. 3 fr. 50 ROUBAUD.
Page 66 - Chaque livraison est de 11 fr, CRUVEILHIER. Traité d'anatomie pathologique générale, par J. CRUVEILHIER, professeur d'anatomie pathologique à la Faculté de médecine de Paris. Paris, 18491862. 4 vol. in-8. , 35 fr. Tome IV, 1862. 1 vol. in-8 de 948 pages. 9 fr. Tome V et dernier, sous presse. Cet ouvrage est l'exposition du Cours d'anatomie pathologique que M.

Informations bibliographiques