Femmes, race et classe

Couverture
des femmes-Antoinette Fouque, 2007 - 189 pages
0 Avis
" Le système esclavagiste définissait les Noirs comme une marchandise humaine. Puisque les femmes étaient considérées comme des unités de travail productrices de profit au même titre que les hommes, leurs propriétaires ne faisaient aucune différence entre les sexes. Un universitaire affirme ; "La femme esclave était la servante perpétuelle de son propriétaire et, fortuitement, épouse, mère et femme au foyer." Si l'on se réfère aux tendances de la nouvelle idéologie de la féminité au XIXe siècle, la glorification des mères nourricières, douces compagnes et maîtresses de maison, transformait les femmes noires en anomalies. "

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Femmes, race et classe

Avis d'utilisateur  - AnitaBomba - Babelio

Femmes, race et classe par Angela Davis Cet ouvrage fondamental lie avec brio et clarté les systèmes patriarcal, raciste et classiste, en traçant l'histoire des femmes, des noir-e-s et de leurs ... Consulter l'avis complet

Informations bibliographiques