Histoire de l'éthique médicale et infirmière: contexte socioculturel et scientifique

Couverture
PUM, 2000 - 361 pages
Depuis toujours, la pratique des soins et de la médecine a posé des questions éthiques. En Occident, Hippocrate et Aristote ont inauguré une longue tradition de réflexion, suivie par Galien et Augustin, puis par Thomas d'Aquin, Hildegarde de Bingen, Maïmonide, et encore par Claude Bernard, Thomas Percival, Florence Nightingale et une multitude d'autres, jusqu'aux auteurs et aux codes qui ont marqué la réflexion éthique au XXème siècle. D'une éthique de la vertu, en passant par une éthique des devoirs et obligations, jusqu'à une éthique des droits, l'évolution est manifeste. Ce livre vise à présenter l'évolution de la pensée morale dans le monde de la santé, de la vie et de la mort, de la maladie et de la souffrance, en Occident, depuis Hippocrate jusqu'à l'émergence de la bioéthique dans les années soixante. Il explore les sources de l'éthique professionnelle (médicale, infirmière, de la recherche) avant sa constitution en discipline spécifique. Le mot éthique est entendu dans un sens large, incluant la déontologie, la législation, l'analyse réflexive, qui constituent comme trois niveaux éthiques. Cette histoire de la pensée éthique est située dans le contexte politique et social, avant d'être inscrite dans le cadre particulier des découvertes scientifiques et techniques.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Remerciements
9
Avantpropos
11
CHAPITRE 1 LAntiquité
17
CHAPITRE 2 Le Moyen Âge
59
CHAPITRE 3 La Renaissance
101
CHAPITRE 4 Le début des Temps modernes
137
CHAPITRE 5 Lère industrielle
181
CHAPITRE 6 Lépoque contemporaine
243
Conclusion
323
Table des matières
363
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques