Histoire du négationnisme en France

Couverture
Editions du Seuil, 2000 - 691 pages
A la suite de Maurice Bardèche, Paul Rassinier, Robert Faurisson, des hommes, remettant en cause l'authenticité de la Shoah, se sont prévalus du terme de " révisionnistes ". Les historiens leur ont opposé - leur travail étant révisionniste par définition - le mot " négationnistes ". Cette histoire est l'histoire d'un délire, mais, comme tout délire, bâti sur une démarche rationnelle. Cependant, derrière cette apparente folie interprétative, un des buts politiques ne tarde pas à se révéler : il s'agit, en France comme dans les autres pays où le négationnisme s'est répandu, de nier les fondements historiques de l'Etat israélien. Cet ouvrage retrace avec minutie la genèse d'une idéologie et ses variations dans le temps et dans l'espace. La soutenance d'une thèse d'histoire par l'auteur en est l'origine.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Maurice Bardèche l initiateur du négationnisme
37
Le pamphlétaire 40 Le révisionniste 45 Lactiviste politique
48
Un journal de combat 52 Le révisionnisme un cheval de bataille
55
Droits d'auteur

53 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques