Histoire du pape Léon XII, Volume 1

Couverture
A. Le Clere et c., 1843 - 465 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page x - ... au naufrage fut mise à la chaîne. Le pape rendit sa victoire utile en faisant travailler aux fortifications de Rome et à ses embellissements les mêmes mains qui devaient les détruire.
Page 39 - C'est ce qu'il avait toujours dans le cœur; c'est ce qu'il répétait sans cesse au duc d'Enghien. Le voilà dans son naturel : la France le vit alors accompli par ces derniers traits , et avec ce je ne sais quoi d'achevé que les malheurs ajoutent aux grandes vertus; elle le revit dévoué plus que jamais à l'État et à son roi...
Page 200 - Gnesne; l'autre à Stanislas, archevêque de Mohilow. Dans ces brefs on trouve des témoignages tirés tant des divines Ecritures que de la tradition , et rédigés avec soin et sagesse, IHHII- montrer combien cette invention subtile est nuisible à la foi et à la morale.
Page x - Le courage des premiers âges de la république revivait en lui dans un temps de lâcheté et de corruption, tel qu'un des beaux monuments de l'ancienne Rome, qu'on trouve quelquefois dans les ruines de la nouvelle.
Page 171 - Il ne faut aujourd'hui que célébrer cette mémoire honorée par les pleurs de Léon XII, par le silence des ennemis, enfin par la profonde douleur dont la ville est remplie, et par les regrets des étrangers et surtout de ceux qui, comme moi , ont eu le bonheur de connaître ce ministre si agréable dans ses rapports politiques et si attachant par le charme de son commerce particulier.
Page 199 - ... non-seulement aux affaires civiles dont nous ne parlons point, mais même à celles de la religion, en enseignant que Dieu a donné à tout homme une entière liberté; de sorte que chacun peut, sans danger pour son salut, embrasser et (i) 5.
Page 383 - J'observerai que je lui parlai d'abord en italien ; mais l'entendant mieux que je ne le parle, je me servis du français quand il m'était plus commode ; et pour m'y autoriser, je dis au pape : Je sais que Votre Sainteté entend parfaitement le français, et j'espère qu'elle trouvera bon que le secrétaire de l'Académie française parle quelquefois sa langue. Oui, dit-il, en me parlant lentement. Je me servis donc indifféremment des deux langues. Il...
Page 197 - ... soit selon Dieu, non par un honteux désir du gain, mais par une charité désintéressée; 3. Non en dominant sur l'héritage du Seigneur, mais en vous rendant les modèles du troupeau, par une vertu qui naisse du fond du cœur. 4. Et lorsque le prince des pasteurs paraîtra, vous remporterez une couronne de gloire qui ne se flétrira jamais.
Page 215 - Jubilé au peuple de Dieu! Elle approche cette année d'expiation et de pardon, de rédemption et de grâce, de rémission et d'indulgence ; cette année où dans un but beaucoup plus saint, et pour nous combler des biens spirituels, nous allons voir se renouveler par le Dieu de vérité, ce qu'une loi ancienne, image de l'avenir, avoit ordonné de faire tous lès cinquante ans chez le peuple juif. Car si les propriétés vendues et les biens aliénés...
Page 4 - Trône, je suis tran« quille : un seul souvenir pèse sur mon « cœur, c'est qu'après toutes les peines « que je me suis données , j'ai fait peu « d'heureux et beaucoup d'ingrats.

Informations bibliographiques