Intérêt de l'injection de céfuroxime intra-camérulaire per-opératoire de chirurgie de cataracte dans la réduction du risque d'endophtalmie

Couverture
2011 - 194 pages
0 Avis
Objectif:Montrer l’intérêt de l’injection de céfuroxime en intra-camérulaire en fin de chirurgie de cataracte pour diminuer l’incidence de l’endophtalmie post-opératoire. Matériel et méthodes:Etude rétrospective portant sur 5115 patients opérés:2826 interventions sans céfuroxime incluses et 2289 interventions avec céfuroxime concernant les patients opérés de cataracte simple.L’incidence de l’endophtalmie post-opératoire a fait l’objet d’une surveillance prospective à l’aide d’un recueil de données systématique.Les patients avec une complication per-opératoire ont été exclus. Résultats:Le nombre respectif d’endophtalmies avec et sans injection d’antibiotique est de 35 cas sur 2874 patients opérés, soit 1,238%,et un seul cas sur 2309,soit 0,044%.Sur l'ensemble des facteurs de risque étudiés,le sexe masculin et la catégorie opérateur«junior»semblent être significativement associé à une plus forte incidence d’endophtalmie.Après régression logistique,l’ensemble des facteurs environnementaux ont pu être écartés comme facteurs de confusion. Discussion:Le céfuroxime apparaît protecteur vis à vis du risque d’endophtalmie,malgré de nombreux facteurs modifiants le risque infectieux.Les doses de céfuroxime sont exemptes de toxicité oculaire.Le mode d’instillation et la catégorie d’antibiotique éliminent un risque de diffusion d’une souche bactérienne résistante.Des tests de provocation sont préférables en cas de doutes allergiques.Aucune manifestation allergique n’a été constatée ici.Financièrement,l’économie de santé ainsi représentée est considérable. Conclusion:L’injection intracamérulaire de céfuroxime en fin d’intervention de la cataracte diminue de manière significative le risque d’endophtalmie post-opératoire dans cette chirurgie et ses intérêts sont multiples.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques