Introduction à la phonétique historique du français

Couverture
De Boeck Supérieur, 11 sept. 2009 - 256 pages
0 Avis

Le français est une langue romane, c’est-à-dire une langue issue du latin qui s’implanta en Gaule au moment des conquêtes romaines. Mais alors que l’on n’éprouvera aucune difficulté à reconnaître d’emblée aux mots français porte, vent, une filiation aux mots latins portam, ventum, le lien entre cheveux et capillos, entre joie et gaudia est loin d’être aussi évident. Pourtant, dans chacun de ces cas, l’évolution du mot latin vers le mot français s’est faite avec la même régularité, en suivant des règles qu’il est possible de reconstruire. Ce sont ces règles, clés des mystères de l’évolution des mots français, qui sont exposées dans la présente Introduction à la phonétique historique du français.

Ce manuel s’ouvre sur une introduction épistémologique et méthodologique, qui aborde le problème crucial des sources du savoir que nous pouvons avoir à l’heure actuelle dans le domaine des langues mortes ou des états de langue éteints, tout en adoptant un regard critique sur les principes généralement admis de la phonétique historique.

Abordant ensuite l’évolution phonétique du latin vers le français de manière méthodique, en illustrant chaque règle d’exemples, cette Introduction met aussi l’accent, pour chaque situation phonétique étudiée, sur la ou les solutions graphiques adoptées par la langue française pour transposer son système phonétique en système graphique. La mise en parallèle des évolutions phonétique et graphique, ainsi que la production de nombreux exemples de graphies anciennes permettent ainsi de jeter un éclairage nouveau sur l’orthographe française, en retournant aux sources de ce qui fait sa complexité.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2009)

Docteur en philosophie et lettres, agrégée de l'enseignement supérieur en linguistique française, elle est professeur à l'Université libre de Bruxelles où elle enseigne la grammaire historique du français et la poésie médiévale française.

Informations bibliographiques