La Spaltung : scission, coupure, clivage, division: Etude théorique et clinique de sa diversité en psychopathologie

Couverture
Atelier National de Reproduction des Thèses, 1999 - 465 pages
0 Avis
Eugene Bleuler situe la Spaltung comme une conséquence du relâchement des associations responsables de l'affection qu'il nomme schizophrénie. Ce symptôme consiste en une scission des fonctions psychiques agissant au cœur même de l'intégrité subjective de l'individu. Plus avant, Eugene Minkowski met en évidence par l'abord phénoménologique, le rapport au monde spécifique qu'induit l'état morbide isole par son maitre et domine par la perte de contact vital avec la réalité. À la suite de Kretschmer il insiste sur la notion de type schizoïde. Françoise Minkowska, son épouse, met en évidence le type épileptoïde qu'elle va opposer, notamment grâce à ses observations étayées par le test de Rorschach, au type schizoïde. Ces deux pôles structuraux procèdent des mécanismes opposes que sont la Spaltung, conçue alors comme coupure, et lien. Dans cette perspective la Spaltung est alors moins considérée comme symptôme que comme mécanisme structural. Freud, pour sa part, s'il récuse globalement les travaux de Bleuler, use cependant de la notion de Spaltung mais dans un tout autre sens. Il la conçoit comme clivage du moi. S'il le met d'abord en évidence dans le fétichisme, il ne tardera pas à le repérer, bien que selon des modalités différentes, dans la névrose et dans la psychose. Lacan reprendra cette notion dans une perspective plus freudienne que bleulérienne. Toutefois, il opèrera une ouverture par rapport au travail de Freud en conceptualisant la Spaltung comme division du sujet, en le différenciant du moi. Ce travail tente d'établir dans ses conclusions dans quelles limites ces différentes acceptions de la Spaltung peuvent être articulées. En relations avec un travail historique mettant en perspective les apports de ces différents auteurs sur cette question, les observations cliniques apparaissent propres à illustrer les considérations théoriques exposées. Ces études de cas s'appuient pour une grande part sur l'analyse de protocoles de Rorschach.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques