L'homme qui voulait cuire sa mère

Couverture
Stock, 4 févr. 2015 - 240 pages
L’un voit sa mère transformée en serial-killer, et se défend. Une autre s’endort en serrant la main sectionnée de son amant. Lui pense être téléguidé par la Lune, donc il poignarde sa mère. Et celui-ci torture son médecin parce qu’il aurait volé son âme... Tels sont les patients au psychisme morcelé évoqués par le Dr Magali Bodon-Bruzel, psychiatre, qui, dans cet ouvrage unique, apporte un éclairage nouveau sur ces sujets malades, quelquefois dangereux, et toujours en grande souffrance.

Qui sont-ils ? Qu’est-ce qui motive leurs actes ? Quelles sont les possibilités de soins ? Comment gérer le risque de récidive ? Autant de questions auxquelles l’auteur répond à propos de ces personnes chez lesquelles, malgré la gravité et l’apparence quelquefois monstrueuse de leurs actes, elle n’a jamais renoncé à trouver la part d’humanité.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Incroyable

Avis d'utilisateur  - Chrisotphe - Fnac

Pénétrer l'inconscient et comprendre la psychologie de personnages qui ont commis des actes horribles. Beau défit de Magali Bodon Bruzel Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2015)

Romancier, Régis Descott a notamment publié Obscura, et Pavillon 38 (Lattès)
thriller psychiatrique inspiré par le docteur Bodon-Bruzel. Ensemble, ils ont publié L’Homme qui voulait cuire sa mère (Stock, 2015).

Magali Bodon-Bruzel est psychiatre, chef d’un pôle médico-hospitalier regroupant
le service de psychiatrie du centre pénitentiaire de Fresnes et une unité d’hospitalisation spécialement aménagée accueillant des détenus souffrant de
troubles mentaux..

Informations bibliographiques