L'intonation: le système du français : description et modélisation

Couverture
Editions OPHRYS, 1999 - 237 pages
1 Commentaire
Vous avez dit "intonation" ? Vous voulez dire que j'ai "l'accent marseillais" ? Cette interprétation populaire de l'intonation est plus proche de la réalité qu'on ne l'imagine. Effectivement, prononcez correctement les consonnes et les voyelles d'une langue étrangère, placez même l'accent là où il le faut, si vous n'avez pas l'intonation de cette langue, vous serez immédiatement pris pour un étranger ; mais si vous en possédez l'intonation, pour l'oreille d'un natif vous serez un autochtone de pure souche, malgré par ailleurs votre mauvaise prononciation qui sera attribuée à une origine provinciale ; c'est dire l'importance de l'intonation qui est l'une des premières structures linguistiques, acquise dès l'enfance. Le développement impétueux de l'intonologie depuis une vingtaine d'années est un témoin de cette importance. Qu'est-ce alors que l'intonation ? S'il s'agit d'une structure, non d'une simple mélodie comme on l'a longtemps cru, comment définir son réseau de relations ? C'est à cette question que l'auteur tente de répondre ici dans une description de l'intonation du français dont il propose une interprétation nouvelle. Le linguiste spécialiste de syntaxe, de sémantique ou de pragmatique se rend compte que des catégories et des unités autres que celles qu'il manipule dans son domaine interviennent pour expliquer les faits linguistiques. Il interroge les spécialistes d'intonologie. Le présent ouvrage tente également de répondre à cette quête du linguiste. Après avoir évalué le poids de la tradition sur l'interprétation de l'intonation, l'auteur présente les théories en présence, situe sa propre théorie dans ce contexte et développe les trois dispositifs qui constituent son modèle : la grammaire pragmatique de l'intonation, la grammaire syntaxique de l'intonation et le module rythmique. Le modèle est appliqué dans cet ouvrage à l'intonation du français; le niveau de langue est celui du langage spontané. Il est montré - et des publications parallèles de l'auteur le confirment - que le modèle présenté ici a une portée plus large et que les principes analysés rendent compte de l'intonation d'autres langues.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

merci

Table des matières

AVERTISSEMENT
1
Introduction
7
Préliminaires théoriques
13
La dichotomie segmentalsnprasegmental estelle justifiée?
19
Les théories actuelles de lintonation
33
Conclusion
47
Grammaire de lintonation pragmatique
57
La thématisation externe
82
La focalisation
116
Conclusion
128
Les présupposes théoriques
137
Détermination des frontières intonatives
146
Contraintes distributionnelles
164
Le module rythmique
177
Conclusion
195
Bibliographie
213

La thématisation interne
97
La rhématisation
106

Expressions et termes fréquents

Références à ce livre

Tous les résultats Google Recherche de Livres »

Informations bibliographiques