L'invasion hilalienne du Maghreb et ses conséquences religieuses, sociologiques, économiques et culturelles du 11ème au 15ème siècle

Couverture
2006 - 602 pages
0 Avis
Les Banu Hilal ou les Hilaliens sont une tribu d'origine arabe qui habitait la région du Najd dans la presqu'île arabique bien avant l'apparition de l'Islam. Elle rallia tardivement l'Islam vers 630 et se fit connaître pour son insubordination aux gouverneurs en place et ses actions de pillage. Vers le 8ème siècle, bien après la conquête de l'Egypte et de l'Afrique du nord par les Musulmans, elle fut poussée par le gouverneur abbasside à aller s'installer en Egypte à cause de sa turbulence et son brigandage. Au 10ème S., cette tribu s'allia aux Karmates, membres d'un parti politico-religieux, qui s'étaient révolté contre les Abbassides et avaient lancé des attaques contre l'Egypte fatimide. Le calife fatimide al-Aziz qui avait conquis ce pays en 969, les battit et fit déporter une partie de la tribu des Banu Hilal en Egypte, dans le Said, en leur interdisant de franchir le Nil. En 1047, le Ziride al-Moezz ibn Badis, gouverneur du Maghreb au nom des Fatimides chiites rompit avec cette dynastie et reconnut l'autorité du calife al-Qaim et des Abbassides sunnites. Pour punir son vassal rebelle, le calife fatimide, sur les conseils de son vizir livra ce territoire aux Hilaliens. En 1050, cette tribu avec quelques autres de moindre importance arrivèrent en Ifriqiya et remportèrent leur première bataille. En 1051, ils sont à Gabès. En 1054, ils sont à Béja. En 1057, Kairouan est pillée et en 1067 ils ont atteint le Maghreb central. Ils furent arrêtés à ce niveau par les Almohades en 1152. Ils se rebellèrent de nouveau en 1153 et furent battus définitivement par le prince almohade Abdelmoumen qui déporta une partie d'entre-eux vers le Maroc actuel. A partir de cet instant, leur histoire va se mêler intimement avec les Berbères. L'impact de cette installation sera très marquant notamment dans le domaine culturel, sociologique et économique, voire religieux. Du 12ème au 15ème siècle, ils vont être partie prenante dans tous les événements survenants au Maghreb et vont fusionner avec la population berbère pour façonner l'identité et le visage de l'Afrique du nord.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques