L'obsession du service client: Les secrets d'une start-up qui a tout misé sur l'expérience client

Couverture
Dunod, 3 oct. 2018 - 272 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Quelle image avez-vous des services clients ? Probablement rien d’assez élogieux pour mériter la surenchère commerciale d’une quatrième de couverture. Entre scripts déshumanisés, musiques d’attente, délocalisations et transferts d’appels, les services clients nous ont tous déjà fait vivre des expériences frustrantes (pour rester poli). On comprend mal comment les entreprises s’en préoccupent
si peu.
Pourtant, une autre voie existe. Certains ont fait du service client leur raison d’être, leur obsession. Au lieu de le voir comme un poste de dépenses, ils en ont fait la recette de leur succès.
Je n’aurais pas cru ça possible jusqu’à l’expérimenter moi-même chez Capitaine Train. En allant à contre-courant des idées reçues sur le service client, nous avons transformé ce sujet dévalorisé en un solide levier de croissance. Laissez-moi vous raconter comment.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2018)

Jonathan Lefèvre est un des premiers salariés de Capitaine Train, une start-up qui a fait de l’expérience client sa priorité absolue. En quelques années, son obsession du service client lui a permis de bousculer un monopole historique. Après avoir réconcilié des millions de personnes avec l’achat de billets de train, l’entreprise a été rachetée pour 200 millions d’euros.

Informations bibliographiques