La Reproduction: Éléments pour une théorie du système d'enseignement

Couverture
Cet ouvrage présente la synthèse théorique de recherches dont le livre Les Héritiers, en 1964, marquait la première étape. À partir de travaux empiriques sur le rapport pédagogique, sur l’usage lettré ou mondain de la langue et de la culture universitaire et sur les effets économiques et symboliques de l’examen et du diplôme, se construit une théorie générale des actions de violence symbolique et des conditions sociales de la dissimulation de cette violence. En explicitant les conditions sociales du rapport d’imposition symbolique, cette théorie définit les limites méthodologiques des analyses qui, sous l’influence cumulée de la linguistique, de la cybernétique et de la psychanalyse, tendent à réduire les rapports sociaux à de purs rapports symboliques. L’École produit des illusions dont les effets sont loin d’être illusoires : ainsi, l’illusion de l’indépendance et de la neutralité scolaires est au principe de la contribution la plus spécifique que l’École apporte à la reproduction de l’ordre établi. Par suite, essayer de mettre au jour les lois selon lesquelles elle reproduit la structure de la distribution du capital culturel, c’est non seulement se donner le moyen de comprendre complètement les contradictions qui affectent aujourd’hui les systèmes d’enseignement, mais encore contribuer à une théorie de la pratique qui, constituant les agents comme produits des structures, reproducteurs des structures, échappe aussi bien au subjectivisme de la liberté créatrice qu’à l’objectivisme pan-structuraliste. Ce livre a été publié en 1970.

À propos de l'auteur (2018)

Pierre Bourdieu (1930 - 2002), sociologue, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (1964), a été élu à la chaire de sociologie du Collège de France en 1982. Directeur du Centre de sociologie européenne et de la revue Actes de la recherche en sciences sociales, il a dirigé, aux Éditions de Minuit, la collection « Le sens commun ».

Jean-Claude Passeron, sociologue et épistémologue français né à Nice en 1930. Agrégé de philosophie et docteur en sociologie, il a dirigé à Marseille le Centre d'études et de recherches sur la culture, la communication, les modes de vie et la socialisation. Directeur d'études à l'EHESS, directeur de la revue Enquête.

Informations bibliographiques