La fin de la médecine à visage humain

Couverture
Odile Jacob, 1995 - 236 pages
La médecine est à un carrefour. Traditionnellement, les praticiens aidaient les patients qui venaient chercher un soutien, un recours contre la souffrance. Les progrès accomplis depuis plusieurs décennies ont tout changé. On prétend désormais lutter contre la mort elle-même, on croit aux pouvoirs illimités de la médecine, on cherche à prévenir les maladies en modifiant les comportements. Dès lors, toute notre existance se trouve surmédicalisée. Au nom de la santé à tout prix, le médecin désormais dicte, prescrit, légifère ; il en oublie le sens même de son métier : aider, soigner. Une violente critique de l'hygiénisme contemporain.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préface de Robin Fox
9
La montée de lidéologie
15
niLavantlUich
25
La santé positive et sa promotion
44
Le culte vert de la santé
54
Les recettes de longévité
61
La manie de la forme
77
Lobsession du régime
84
La contrainte altruiste
151
Le médecin au service de lÉtat
159
Le totalitarisme médical
163
La police des grossesses
171
La surveillance des styles de vie
175
Le travailleur stakhanoviste
181
La tyrannie génétique
186
La guerre aux drogues
192

Le salaire du péché
108
Le démon de lalcool
121
Maudit tabac
130
De la théorie à la pratique
149
Le concept dautonomie
202
Remerciements
209
Notes et références
211
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques