La fonction occlusale: implications cliniques

Couverture
Éditions CdP, 2007 - 300 pages
L'objet principal de cet ouvrage est la prise en compte de la physiologie de la mastication et de la déglutition dans l'approche clinique de l'occlusion, sur dents naturelles ou sur implants, en complément ou en remplacement de concepts occluso-prothétiques fondés sur une approche différente. Il ne s'agit pas d'une simple réédition du précédent ouvrage Occlusion et fonction publié en 2002. Les auteurs proposent ici une réflexion plus aboutie sur le rôle du calage/guidage dentaire fonctionnel et les techniques d'équilibration occlusale. La physiologie de la mastication et de la déglutition est développée dans la première partie, afin de comprendre les carences du modèle de fonctionnement habituel, imaginé il y a près d'un siècle, à partir d'un concept géométrique simplifié des mouvements mandibulaires. Le rôle des faces occlusales des dents postérieures pendant la mastication est expliqué. Il en résulte que les techniques occlusales habituelles ne permettent pas de vérifier l'intégralité des guidages fonctionnels des dents postérieures, ce qui présente le risque d'oublier des malocclusions. La réalisation prothétique et l'équilibration des dents naturelles et des implants doivent chercher à préserver et/ou à rétablir cette enveloppe fonctionnelle de guidage occlusal propre à chaque patient. Cela implique : de privilégier la simulation de la mastication par le patient, ou à l'aide de moyens externes, comme certains articulateurs ; de respecter ou reconstruire les cuspides et leurs versants de guidage par des techniques d'addition et/ou de soustraction. L'application de ces modalités techniques représente une voie privilégiée de prévention et de traitement des dysfonctions dento-articulaires. La dernière partie, qui traite de la biomécanique des implants, est nouvelle. Les critères de choix des implants, les protocoles et les résultats de la prothèse immédiate unitaire sur implants y sont largement développés, avec un recul supérieur à 5 ans. Ces propositions représentent une voie thérapeutique et holistique nouvelle dans l'approche de l'occlusion.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques