La machine locomotive: manuel pratique donnant la description des origines et du fonctionnement de la locomotive : à l'usage de mécaniciens et des chauffeurs

Couverture
Librairie Polytechnique, 1894 - 374 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Quantité deau que peut vaporiser un kilogramme de combustible
15
Adhérence des locomotives
16
Accouplement
18
Lavage des rails
21
Centre de gravité
24
Presse hydraulique
26
Cercle
27
Vitesse des trains
28
Indicateurs de vitesse
31
Heures
32
Système métrique
34
CHAPITRE II
36
Foyers
38
Porte de foyer
43
Grille
44
Cendrier
46
Voûte en briques
49
Bouilleur Tenbrinck
52
Tubes
54
Surface de chauffe
56
Boîte à fumée
58
Cheminée
60
Echappement
64
Souffleur
66
Dôme
67
Coke
68
Régulateur des locomotives
69
Soupapes de sûreté
72
Sifflet
75
Enveloppes des chaudières
76
Indicateurs du niveau de leau
78
Alimentation
79
Tuyauterie dalimentation
80
Pompes
83
Injecteur Giffard
87
Injecteur Sellers
88
Injecteur Gresham
89
Injecteur Friedmann
91
Dépôts dans les chaudières
92
Désincrustants
94
Epuration des eaux
95
Explosions des chaudières
97
Causes des explosions
100
Houilles
101
Cendres des combustibles
102
Grosses houilles
103
Briquettes
105
Difficultés de la conduite du feu
107
Travail de la chauffe
109
Emploi des houilles en gros morceaux
110
Emploi des menus maigres
111
Mélanges de combustibles
112
Emploi des combustibles de qualités moyennes
113
Mouillage des menus
114
Emploi du coke
115
CHAPITRE III
116
Laminage de la vapeur
117
Tiroir
119
Indicateur et diagrammes
122
Transmission du mouvement du piston
125
Cylindres
127
bis Position des tiroirs
129
Graissage des tiroirs et pistons
132
Garnitures de tiges
134
Tètes de piston
139
Bielles motrices
141
Bielles daccouplement
143
bis Graissage des mécanismes
147
Excentriques
149
Coulisse de Gooch
171
Coulisse dAllan
175
bis Systèmes divers de distribution
177
Tiroirs à tige inclinée et avec balancier
179
Tiroir à canal
181
Mise en marche
185
Marche à régulateur fermé
187
Robinets purgeurs
190
Contrepoids des roues de locomotives
191
Equilibre des pièces à mouvement alternatif
195
Perturbations dues à linclinaison des cylindres
197
Perturbations dues à la pression sur les glissières
198
Equivalence des machines compound et à un seul cylindre
200
Locomotives compound
202
Locomotives compound à trois essieux couplés de la compagnie de lEst
206
bis Locomotive compound à quatre cylindres de la compagnie de Lyon
208
CHAPITRE IV
213
Liaison de la chaudière au châssis
214
Ressorts de suspension
216
Répartition du poids suspendu
218
Réglage sur la bascule
222
Balanciers
223
Roues et bandages
226
bis Essieux
230
Boîtes
232
Chassepierres
239
Dispositions pour faciliter la circulation en courbe
242
Bogies
244
Trains articulés dun seul essieu
251
CHAPITRE V
255
Locomotives à essieux indépendants
256
Locomotives à deux essieux couplés
260
Locomotives à trois essieux couplés
273
Machinestenders
282
Machines de gare
286
Locomotives à crémaillère
288
CHAPITRE VI
292
Attelage avec les trains
295
Réchauffage de leau du tender
301
Condensation de la vapeur déchappement
303
Prises deau
304
Prise deau sans arrêt
307
CHAPITRE VII
310
Freins continus
312
Réglage des sabots
313
bis FreinWestinghouse automatique et modérable à double conduite
318
Divers systèmes de freins continus à air
319
Frein à vapeur des locomotives
322
Freins de tender à main et à air comprimé
325
CHAPITRE VIII
330
Moyens de bien connaître les machines
331
Inspection de la machine au départ
332
Etat du feu au départ
334
Conduite du feu
337
Régularité de la marche
343
Observation des signaux
345
Précautions à prendre en stationnement
347
Double traction
348
Avaries en service
349
Avaries de la chaudière
350
du châssis
351
du mécanisme
352
CHAPITRE IX
354
Nettoyage extérieur
355
Lavage des chaudières
356
Confection des joints
358
Allumage
360
Locomotives en chômage
361

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page xiv - Vu les articles 18 (1" alinéa; et 74 de l'ordonnance royale du 15 novembre 1846 (**), portant règlement d'administration publique sur la police, la sûreté et l'exploitation des chemins de fer; Vu le décret du 9 mars 1889 (***) ; Vu l'avis de la section de contrôle du Comité de l'exploitation technique des chemins de fer, en date du 12 avril 1892 ; Sur le rapport du directeur des chemins de fer, Arrête : Art. 1".
Page 12 - Toute chaudière est munie d'un manomètre en bon état, placé en vue du chauffeur et gradué de manière à indiquer en kilogrammes la pression effective de la vapeur dans la chaudière. Une marque très apparente indique sur l'échelle du manomètre la limite que la pression effective ne doit pas dépasser. La chaudière est munie d'un ajutage terminé par une bride de quatre centimètres (Om,04) do diamètre et cinq millimètres (Om,005) d'épaisseur, disposée pour recevoir le manomètre vérificateur.
Page 379 - LIBRARY GRADUATE SCHOOL OF ENGINEERING HARVARD UNIVERSITY Please sign your name and address on this card, and deposit in box provided. This book may be kept...
Page 60 - ART. 11. — Les locomotives devront être pourvues d'appareils ayant pour objet d'arrêter les fragments de coke tombant de la grille et d'empêcher la sortie des flammèches par la cheminée.
Page xv - Le jury d'examen est nommé par l'administration du chemin de fer. Avant toute autorisation de faire le service de mécanicien conducteur de train ou de chauffeur assistant un mécanicien conducteur de train, une copie certifiée conforme du procès-verbal de l'examen technique et des essais...
Page xv - Avoir fait constater par' un médecin, адгее par l'Administration du chemin de fer, qu'il présente toutes les conditions physiques nécessaires, notamment qu'il distingue les signaux par l'ouïe et par la vue et qu'il perçoit nettement les couleurs; Avoir subi d'une manière satisfaisante un examen technique et des essais pratiques. Art. 2. — Le programme minimum de l'examen technique comprend : Des notions élémentaires sur le règlement des signaux, sur les principaux organes de la machine...
Page xv - A partir du 1" juin 1892, quiconque demandera un emploi de mécanicien conducteur de train sur un chemin de fer ouvert à l'exploitation ne pourra être admis au concours que s'il satisfait aux conditions suivantes...
Page 207 - L'échappement direct du cylindre à haute pression a une section relativement petite, car il ne doit être ouvert que pour quelques coups de piston au plus, donnés à très faible vitesse. Pour le démarrage, l'admission directe de vapeur au réservoir est ouverte, ainsi que l'échappement direct du petit cylindre, et le clapet de séparation est fermé. Pour passer à la marche en compound, le mécanisme unique de commande commence par fermer la soupape d'admission directe, puis la soupape d'échappement...
Page xv - ... règlement des signaux, le règlement des mécaniciens, le règlement sur la circulation des trains, ainsi que les instructions et ordres de service qui s'y rapportent ou en tiennent lieu ; Le montage et le démontage des principales pièces de la machine et du tender, le fonctionnement de tous leurs organes, la connaissance des organes et de la manœuvre des divers freins en usage sur le réseau de la compagnie à laquelle appartient l'agent, les avaries de route et les moyens d'y remédier....
Page 207 - Une soupape de sûreté limite la pression dans ce tuyau formant réservoir à '• kilogrammes par centimètre carré. L'échappement se fait normalement par le grand cylindre seul. Un échappement dérivé vient du petit cylindre et ne doit fonctionner qu'au démarrage. L'appareil de démarrage comprend trois organes distincts: une soupape d'admission directe de vapeur dans le réservoir, un clapet d'isolement du petit cylindre et du réservoir, une soupape ouvrant une issue extérieure à l'échappement...

Informations bibliographiques